Home SEO 3 conseils pour réussir la recherche de mots-clés et la localisation de contenu

3 conseils pour réussir la recherche de mots-clés et la localisation de contenu

by Motoko Hunt
3 conseils pour réussir la recherche de mots-clés et la localisation de contenu


Une bonne localisation est simplement un bon référencement.

Parce que?

Parce que faire traduire et localiser votre contenu spécifiquement pour votre marché cible aide définitivement ce public cible à trouver votre contenu dans les résultats de recherche organiques.

Et lorsqu’ils arrivent sur la page, la localisation les aide à comprendre vos produits et services et à prendre les mesures que vous attendez d’eux.

Un contenu mal traduit (c’est-à-dire un contenu qui n’a pas été créé dans le meilleur intérêt du public local) est plus susceptible d’avoir du mal à bien se classer dans les résultats de recherche organiques.

Les projets de localisation peuvent être coûteux.

Cependant, envisagez l’alternative : un site Web bon marché et mal traduit.

Les résultats seraient terribles, non seulement pour le référencement, mais aussi pour l’avenir de votre entreprise sur ce marché.

Utiliser le bon mot est important

Toute recherche de mots-clés locaux doit toujours être effectuée comme première étape du projet de localisation.

L’utilisation du mot correct pendant le processus de localisation vous aidera à mieux vous connecter avec le public local, ce qui affectera le succès de l’entreprise sur ces marchés.

Le mot “correct” ne signifie pas que c’est le mot avec le plus de volume de recherche.

Cela signifie que c’est le mot le plus utilisé sur le marché local par le public cible pour le type d’industrie dans laquelle se trouve votre entreprise.

Le mot “analyse” peut être traduit par “解析” ou “アナレティックス”. Les deux sont des traductions japonaises correctes.

Supposons que vous essayez d’obtenir des abonnements pour votre outil d’analyse au Japon.

Le public de l’industrie de l’analyse n’aura aucun problème avec l’un ou l’autre mot.

Cependant, si vous recherchez des propriétaires de petites et moyennes entreprises, en particulier une personne plus âgée, ils ne chercheront peut-être jamais en utilisant le mot [アナレティックス] comme requête de recherche et ils ne trouveront pas votre contenu lorsqu’ils rechercheront un outil.

Défis rencontrés par de nombreux propriétaires de sites Web étrangers

traducteurs

Ce n’est pas parce qu’une personne est un locuteur natif qu’elle peut écrire professionnellement dans la langue locale.

Tout le monde n’a pas de bonnes capacités rédactionnelles.

L’ajout de la compétence de traduction rend difficile la recherche de la bonne personne pour le poste.

Certaines personnes utilisent un logiciel de traduction pour faire le travail lorsqu’on leur demande de traduire du contenu (cela arrive plus souvent que vous ne le pensez).

De nombreuses entreprises choisissent de faire appel à des talents internes. Cela a du sens car ils ont souvent une meilleure compréhension du contenu.

Cependant, le problème demeure : vous n’êtes peut-être pas un bon écrivain.

D’un point de vue SEO, il est inquiétant que ni le traducteur ni le personnel interne ne comprennent le SEO.

Surtout lorsqu’une personne est douée pour l’écriture et devient très créative dans le travail de localisation, les phrases sont complètement réécrites, ce qui peut aller à l’encontre des meilleures pratiques d’optimisation du contenu.

projet de traduction

Généralement, le projet de traduction est réalisé de manière indépendante.

Le référencement et les autres équipes fournissent rarement les informations nécessaires pour créer un contenu optimisé en utilisant les bons mots-clés. Certaines entreprises ont une équipe interne pour réviser et éditer le contenu traduit par une agence externe.

Si une entreprise se soucie d’optimiser le contenu, c’est généralement à ce moment-là que l’optimisation du contenu se produit, avec une recherche rapide de mots clés par l’équipe locale.

Bien que la publication finale du contenu sur le site local puisse prendre plus de temps, il s’agit probablement d’un processus plus raisonnable pour de nombreuses entreprises.

Maintenance du contenu local

Malheureusement, un autre défi commun est de garder le contenu local.

Une fois que le contenu est initialement traduit et localisé avec une recherche de mots-clés, il est généralement laissé tel quel et jamais mis à jour, bien que le contenu soit toujours mis à jour et que de nouvelles pages soient ajoutées sur un site parent.

Les intérêts et les requêtes des moteurs de recherche peuvent changer étonnamment rapidement, et le mot sur le site et même le contenu lui-même peuvent devenir obsolètes.

Le changement pourrait survenir rapidement et soudainement, même dans certaines entreprises traditionnelles (comme beaucoup l’ont appris pendant la pandémie de COVID-19).

Les entreprises locales qui s’adaptent à ces changements peuvent immédiatement mettre à jour le contenu existant ou ajouter du nouveau contenu au site.

C’est l’un des plus grands défis pour les entreprises étrangères pour rester compétitives sur d’autres marchés.

Conseils pour réussir la recherche de mots-clés et la localisation de contenu

1. Créez un processus de traduction/localisation qui intègre la recherche de mots-clés et le référencement

Alors que le référencement ne devrait pas être le travail des traducteurs ou des éditeurs de contenu, avoir une certaine connaissance du référencement facilite le lancement de sites locaux performants.

Créez des directives de référencement à suivre.

2. Surveillez toujours les performances du site Web

Une fois que vous démarrez le site local, surveillez les performances.

Résolvez les problèmes rapidement au fur et à mesure que vous les identifiez.

Si les pages ne sont pas bien classées, vérifiez l’optimisation du contenu.

Si les pages se classent bien mais n’obtiennent pas beaucoup de trafic ou de conversions, vérifiez les points de traduction/message et d’expérience utilisateur.

Assurez-vous de tester le formulaire et les autres points de conversion fonctionnent correctement sur le marché local dans la langue locale.

3. Parlez à l’équipe locale et aux points de contact

Grâce à une communication continue avec l’équipe locale et d’autres points de contact, y compris les représentants commerciaux, découvrez s’ils ont remarqué des changements dans les intérêts locaux.

Demandez-leur si le contenu du site doit être mis à jour ou modifié. Ils ont peut-être vu les activités récentes de concurrents locaux.

Encouragez-les à fournir des commentaires qui peuvent aider à développer les affaires sur votre marché.

Nourriture à emporter

Il est essentiel d’intégrer efficacement la localisation, le référencement et la création de contenu dans un flux de travail coordonné.

Plus cela se produit rapidement, plus vite vous pouvez obtenir une meilleure efficacité et de meilleures performances.

Ce processus collaboratif permettra à l’ensemble de l’entreprise de comprendre les besoins et les désirs des consommateurs, d’améliorer l’innovation des produits, l’engagement du contenu et la conversion.


Crédit d’image en vedette : Paulo Bobita/Journal des moteurs de recherche





Cet article a été traduit par searchenginejournal

Related Posts

Leave a Comment