4 secrets que votre agence de référencement ne veut pas que vous sachiez


J’ai passé les 23 années de ma carrière publicitaire dans des agences.

Je n’ai jamais eu de travail SEO “interne”.

Je crois que travailler dans une agence de publicité, en particulier une agence qui excelle en recherche, est le meilleur travail au monde.

J’ai travaillé avec des clients de tous types et de toutes tailles, partout dans le monde, y compris des entreprises du Fortune 10 et des entreprises individuelles à la recherche de prospects.

Croyez-le ou non, même avec toute cette expérience, je suis toujours émerveillé par de nouveaux scénarios dans la relation agence/client.

Cela dit, il y a des choses auxquelles la plupart des gens qui n’ont pas passé de temps avec une agence ne penseraient pas au quotidien entre l’agence et le client.

Je suis sur le point de faire la lumière sur certaines de ces choses.

Être un sac de boxe fait partie du travail

Des émissions de télévision comme Mad Men ont rendu l’industrie de la publicité glamour.

L’image du bâtiment de verre moderne et étincelant de Madison Avenue a attiré de nombreux jeunes en herbe pour en savoir plus sur la gestion de compte, le trafic, l’achat de médias et même la recherche.

Mais il y a un côté sombre dans le monde des agences.

J’ai répondu aux questions des clients sur ma lune de miel.

J’ai été viré pour les résultats de campagnes auxquelles je n’ai même pas touché.

Quand mon téléphone sonne, peu importe où je suis, je regarde l’identification de l’appelant, et si c’est un client, je ne me détendrai jamais jusqu’à ce que je le rappelle.

Si vous travaillez dans une agence, votre temps ne vous appartient plus.

Le proverbial « déchet bovin » a tendance à dégringoler quand on travaille dans une agence et, malheureusement, on est au bas de la pente.

On m’a dit que la vie dans une agence n’est pas pour les vieux et les faibles.

Je me rapproche peut-être du premier, mais je suis encore loin du second.

La plus grosse erreur que je vois des clients faire avec une agence est de franchir la porte avec beaucoup de bravade et de diriger immédiatement le personnel de l’agence.

Ce n’est généralement pas aussi direct que le cri du client stéréotypé.

C’est plus subtil, avec beaucoup de tons passifs-agressifs et des mentions de la façon dont la dernière agence a été licenciée.

Mais ne vous y trompez pas : le personnel de l’Agence vous juge lors de la première réunion tout autant que vous les jugez, et plus tard dans la colonne, nous expliquerons pourquoi c’est important.

Les bons clients finissent premiers

Quiconque s’est déjà rendu à l’agence lorsque des affectations sont faites attestera du “lobbying clandestin” dans lequel l’équipe obtient un client particulier.

Les clients qui sont intéressants seront très populaires auprès du personnel de l’agence au début, du moins jusqu’à ce que les personnes impliquées dans le compte sortent réellement.

Une fois qu’un client s’est installé dans l’agence, croyez-moi, les personnes sur le compte savent avec quels clients il est agréable de travailler et avec lesquels ils pourraient se casser la tête en prenant une pause déjeuner de 30 minutes au lieu de manger un triste sandwich à leur bureau. .

Croyez-moi, vous voulez du personnel de compte qui souhaite travailler sur votre compte.

Si vous êtes gentil, vous aurez les meilleures personnes qui feront du lobbying pour travailler sur votre compte.

C’est un Vraiment gros problème si vous travaillez avec une grande agence.

Les plus grandes agences sont excellentes et ont certaines des meilleures personnes, mais elles ont aussi certains des pires comptes.

L’équipe avec laquelle vous travaillez peut être directement liée à la façon dont vous traitez le personnel avec lequel vous interagissez initialement.

Je ne dis pas que vous ne pouvez pas tenir votre agence responsable ; En fait, tout le contraire.

Votre agence veut que vous leur disiez comment vont vos yeux ; croyez-moi, ce n’est pas toujours évident.

Au fil des ans, j’ai été renvoyé d’une agence plus de fois que je ne peux compter quand je n’ai pas vu venir le problème parce que le client ne me l’a jamais dit.

Non, la responsabilité est rarement le problème.

Communiquez et soyez gentil.

Vous seriez surpris de voir à quel point ces deux choses affecteront vos résultats.

Squeaky Wheel obtient le travail

Nous avons déjà établi que les bons clients ont tendance à obtenir un meilleur emploi que les mauvais.

Mais être gentil ne signifie pas être silencieux.

Même lorsque vous travaillez avec une agence qui emploie une discipline rigide et des processus définis, un client silencieux peut être oublié.

Chaque semaine, je passe en revue chaque client avec mon équipe.

La première chose que je regarde, c’est si les heures d’un client sont utilisées efficacement.

Même si notre cabinet a plus de 15 ans de processus et de pratiques établis, je vois encore des moments où les clients calmes n’obtiennent pas tout le temps qu’ils méritent.

Ce n’est pas parce que le travail a été fait, le travail n’est jamais fait.

Ce n’est pas parce qu’ils n’étaient pas gentils, en ce moment tous mes clients sont gentils !

C’est parce que ces clients ne voulaient pas d’un appel de vérification régulier.

C’est parce que ces clients ne donnent jamais de commentaires sur leurs rapports.

Nous supposons, dans de nombreux cas à juste titre, qu’un client calme est un client heureux.

Mais nous préférons avoir un client qui nous donne son avis.

Et oui, les clients qui communiquent obtiennent un meilleur service.

Surtout quand ils sont gentils.

Les clients jugent souvent les résultats erronés

Je m’inquiète lorsqu’un client inexpérimenté commence à fouiller dans les analyses.

Cela peut être assez stressant et comique à la fois.

J’encourage ce comportement au début d’un engagement avant que nous ayons fait le travail.

Ainsi, lorsque le client s’énerve contre des résultats qu’il ne comprend pas vraiment, il s’en prend à sa dernière agence, pas à moi.

Je plaisante, quelque chose comme ça.

Je dirai qu’un client instruit est généralement meilleur qu’un client sans instruction.

Mais même les clients instruits ont tendance à être obsédés par les mauvaises choses.

Je ne dis pas que dans le monde des agences nous sommes parfaits.

loin de là

Mais nous avons le privilège de voir combien de sites Web fonctionnent.

Nous pouvons voir le bon, le mauvais et le laid (si seulement je pouvais arrêter de regarder certains des sites que j’ai vus).

Lorsque vous jugez des mois de travail de référencement par le classement fluctuant d’un mot-clé, même s’il s’agit d’un mot-clé important, montrez-moi que vous ne comprenez pas ce que nous essayons de faire.

Et je peux vous garantir que si vous êtes l’un de mes clients, vous savez intellectuellement que la recherche d’un classement par mot-clé unique est une perte de temps dans la plupart des cas.

Mais même si mes clients le savent, je vois l’excitation dans leurs yeux lorsque ce mot-clé grimpe dans le classement et je sais que je suis plus susceptible d’être viré lorsque le mot-clé tombe.

Même si le trafic de recherche a explosé et s’est traduit par un retour sur investissement incroyable.

Franchement, en tant qu’agence, nous voulons être jugés sur la façon dont nous vous avons aidé à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés tout au long de notre relation.

Si vous ne fixez pas d’objectifs avec votre agence, vous ne saurez jamais vraiment si elle fait du bon travail.

Fixez-vous donc des objectifs et laissez l’agence faire le travail.

Si l’agence est aussi bonne que vous le pensiez lorsque vous l’avez embauchée, vous atteindrez vos objectifs.

Si ce n’est pas le cas, soyez gentil mais trouvez une nouvelle agence.

En fin de compte, cela dépend de l’agence avec laquelle vous travaillez le mieux.

Et tant que vous atteignez ces objectifs, les relations peuvent être très différentes d’un client à l’autre.

Davantage de ressources:


Image en vedette : distribution de Miles/Shutterstock





Cet article a été traduit par searchenginejournal

Laisser un commentaire