Home Freelancer 5 façons de gérer son budget en tant que freelance

5 façons de gérer son budget en tant que freelance

by saber
Fiverr Blog logo


La pige à temps plein est une évolution de carrière de plus en plus populaire. Des études suggèrent que la moitié de la main-d’œuvre américaine sera indépendante d’ici 2027. Ouah. Bien sûr, il y a des choses importantes à considérer avant de faire le saut professionnel. Comment vous tirerez parti de vos compétences et de votre réseau pour trouver des affaires Oui la banque en est un excellent exemple. Mais il est également important de penser à votre avenir.

Les pigistes ont tendance à penser aux besoins immédiats. « Quelle est ma prochaine grande échéance ? » « Comment vais-je payer mon loyer ? » “Est-ce qu’il me reste de l’argent pour cette nouvelle paire de chaussures fantaisie?” Les travailleurs indépendants n’ont pas le luxe d’un 401 (k) ou de soins de santé parrainés par l’employeur, c’est donc une bonne idée de penser plusieurs années à l’avance.

“Généralement, il n’y a pas d’allocations de chômage, de prestations de retraite ou de congés payés”, explique Abbey Woodcock, fondatrice de sites d’information. copie entreprise Oui Coopérative indépendante. Cela signifie que les pigistes doivent prendre sur eux de se préparer à la retraite, aux congés ou aux urgences. “Débordé ? Ne vous inquiétez pas, nous avons décomposé cinq façons de préparer votre budget pour travailler en freelance à temps plein.

1. Augmentez votre taux.

Est-ce juste nous, ou est-ce que la négociation de votre tarif est l’une des parties les plus compliquées du travail en freelance ? Chargez trop et vous pourriez ne pas obtenir le concert. Mais facturer très peu ? Eh bien, cela ne vaut peut-être pas la peine. Bien sûr, il en faut beaucoup pour déterminer votre taux et votre avenir devrait en faire partie. « Ce n’est pas parce que vous gagniez 20 $ de l’heure dans votre emploi à temps plein que vous devriez tarifer votre service à 20 $ de l’heure », dit Woodcock. “Vous devez prendre en compte des composants tels que les frais de traitement des paiements, les logiciels et les taxes.

“Elle recommande de dresser une liste de tous les frais généraux que vous prévoyez, y compris vos objectifs d’épargne. À partir de là, vous pourrez déterminer le montant dont vous avez besoin pour atteindre le seuil de rentabilité à court terme.” Oui à long terme.

2. Faites les chiffres.

Alors, comment savoir combien économiser pour les dépenses futures comme les impôts ? Vous devez faire le calcul. “Ce n’est pas parce qu’un client vous paie 1 000 $ que vous avez gagné 1 000 $”, déclare Woodcock. « Quelle est votre marge bénéficiaire sur ces 1 000 $ ? »

Rapprochez-vous du résultat final en vous posant quelques questions importantes. Combien faut-il mettre de côté pour les impôts ? Un bon guide se situe entre 25 et 30%. Vous épargnez pour votre retraite ? Combien de temps passez-vous à chercher des clients ? Parce que chaque freelance sait que personne ne vous paie pour travailler. Avoir une meilleure idée de vos besoins vous permettra de mieux appréhender votre tarif idéal.

3. Bricolage 401(k)

La vérité est que tout le monde prendra sa retraite. Oui, même toi, super-indépendant. Mais à moins que vous ne mettiez de l’argent de côté à présent, vous n’aurez pas de pâte pour vos années crépusculaires. “En tant que travailleur indépendant, épargner pour la retraite repose uniquement sur vos propres épaules”, déclare Kevin Michels, CFP, EA et planificateur financier chez Planification successorale Medicus. “Vous n’avez pas d’employeur pour égaler vos cotisations 401(k) ou partager les bénéfices, en fait, parce que vous n’avez pas d’employeur à temps plein, vous n’avez même pas accès à un 401(k) plan.

“Ne paniquez pas, vous avez quelques options. Michels dit que les pigistes peuvent utiliser un IRA ou créer leur propre 401 (k). Vous voudrez peut-être parler à votre planificateur financier ou à votre oncle averti, mais Michels explique quelques règles de base:

  • L’ouverture d’un IRA est plus simple que l’ouverture d’un 401(k) indépendant et doit être effectuée si vous ne prévoyez pas d’économiser plus de 5 500 $ par an.
  • Si vous pouvez économiser davantage, vous pouvez ouvrir un 401(k) indépendant et cotiser jusqu’à 18 500 $ par an. De plus, vous pouvez cotiser jusqu’à 25 % de vos revenus admissibles sous forme de participation aux bénéfices. Entre les deux contributions, vous pouvez maximiser un plan 401 (k) pour travailleur indépendant de 55 000 $.
  • Les 401 (k) indépendants sont assez faciles à mettre en place et doivent être effectués dans une grande société de courtage à escompte comme Fidelity ou Vanguard. Certaines de ces entreprises vous permettent de tout mettre en place en ligne, tandis que d’autres vous demandent de remplir quelques formulaires simples.
  • En plus d’un IRA traditionnel / Roth et d’un 401 (k) indépendant, vous pouvez également envisager de mettre en place un SIMPLE IRA ou SEP IRA à la place.

4. Créez un fonds pour les mauvais jours.

Vous rêvez de parcourir l’Europe en sac à dos pendant deux mois d’affilée ? Êtes-vous impatient de créer votre propre site Web ou votre propre entreprise? Vous envisagez de fonder une famille ? Eh bien, vous allez avoir besoin d’argent. C’est la grande chose à propos d’un fonds d’urgence (également connu sous le nom de fonds d’urgence, fonds FU… nous les avons tous entendus), vous pouvez faire ce que vous voulez avec l’argent que vous avez mis de côté.

“Vous devez avoir suffisamment d’argent sur un compte d’épargne pour pouvoir dire” non “ou rembourser un client pour quelque raison que ce soit, que vous ayez une urgence familiale ou que vous vouliez trouver de nouveaux clients”, explique Woodcock. “L’argent ne devrait jamais vous maintenir lié à une mauvaise situation.” Woodcock recommande d’avoir six mois de frais de subsistance sur votre compte bancaire, mais vous ne pouvez pas acquérir ce montant du jour au lendemain. Commencez par mettre de côté 25 $ à 50 $ chaque semaine. ne semble pas beaucoup, mais, croyez-nous, ça s’additionne.

5. Obtenez un bilan de santé.

L’une des plus grandes questions que la plupart des gens se posent à propos de la pige est la santé, et pour une bonne raison. Même si vous ne planifiez pas une série d’examens annuels ou si vous rencontrez une urgence médicale, un plan de santé solide vous procurera la tranquillité d’esprit dont vous avez tant besoin. Pour répondre à la question une fois pour toutes : oui, les indépendants peuvent obtenir leurs propres soins de santé.

Bien qu’il existe de nombreuses entreprises comme oscar Démystifiant toute l’expérience, Michels dit que vous pouvez vous inscrire à une assurance par le biais de votre échange d’État ou fédéral. Et, en fonction de vos revenus et de la taille de votre famille, ajoutez que vous pouvez également demander une subvention auprès du gouvernement. Alors, combien êtes-vous censé économiser?

“Lors du choix de leur plan, les pigistes doivent s’assurer qu’ils disposent de suffisamment d’argent pour couvrir leur franchise et leur débours maximum s’ils sont confrontés à une urgence médicale”, déclare Michels.

5. Profitez de ressources gratuites (et presque gratuites).

Un prix que vous n’avez pas à négocier : gratuit ! Un moyen simple d’économiser de l’argent est de profiter des nombreuses ressources gratuites disponibles en ligne pour les indépendants.

Comment budgétisez-vous votre avenir en tant que freelance ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous !



Cet article a été traduit par fiverr

Related Posts

Leave a Comment