7 conseils pour aider votre organisation à se faire connaître


Les organisations à but non lucratif peuvent grandement bénéficier d’une exposition en ligne.

Le référencement est un excellent moyen d’obtenir du trafic organique, quelle que soit la mission de l’organisation et l’intention du chercheur.

Oui, il existe des opportunités via les subventions et les sponsors Google Ads pour aider à générer du trafic.

Cependant, être trouvé de manière organique est un moyen rentable et fiable d’acquérir une visibilité à long terme et de faire avancer la mission d’une organisation à but non lucratif.

La plupart des organisations à but non lucratif fonctionnent avec des budgets restreints et doivent être très judicieuses avec leurs ressources.

J’ai eu l’occasion de travailler avec de nombreux domaines et missions au service de la santé, de l’éducation, des arts de la scène, de l’adoption, des orphelinats, etc.

Au sein de chaque organisation à but non lucratif, j’ai trouvé des conseils qui aident quelles que soient les approches et les circonstances.

Du financement solide aux organisations de base, il y a beaucoup à gagner en se concentrant sur sept conseils SEO pour aider votre organisation à être trouvée.

1. Développer des objectifs de référencement

J’ai personnellement entendu parler d’organismes à but non lucratif et je les ai vus errer sans but. Je comprends le fait que les ressources sont limitées et les dollars potentiellement encore plus.

Cela signifie qu’il est encore plus important d’avoir des objectifs spécifiques et réalistes sur ce que le référencement pourrait et devrait faire pour votre organisation. Les efforts disparates et éparpillés qui visent un objectif spécifique sont souvent vains.

De nombreux organismes à but non lucratif ont des groupes de parties prenantes spécifiques et des objectifs différents pour chacun.

Par exemple, j’ai travaillé avec une grande organisation nationale à but non lucratif axée sur une maladie très spécifique.

Son public comprenait de nombreux publics et visiteurs potentiels, y compris ceux qui venaient de recevoir un diagnostic, avaient peur et cherchaient des informations.

Au-delà de cela, ils avaient des objectifs pour les défenseurs, les donateurs, les preneurs d’événements, les personnes intéressées à promouvoir la législation et les partisans en général.

Tous avaient un certain niveau de sensibilisation, d’engagement et des objectifs d’action qui se chevauchaient.

Avec une pléthore d’entonnoirs spécifiques, d’actions de conversion et d’objectifs permettant aux parties prenantes de trouver l’organisation, de s’engager en ligne et d’atteindre l’objectif final, il est important de définir des objectifs spécifiques et des mesures de réussite.

2. Créer des entonnoirs et des sections de parties prenantes

Sur la base de ce que j’ai noté sur les parties prenantes disparates et les types d’action ciblés, nous pouvons créer des itinéraires pour eux et du contenu sur le site Web.

Les sites à but non lucratif peuvent souvent être un désastre. Ce n’est pas exprès, car il peut être difficile de travailler sur tout le contenu nécessaire et de faire évoluer le site Web au fil du temps.

Sondez votre public. Découvrez ce qu’ils veulent vraiment et quelles ressources comptent pour eux.

Adaptez votre contenu en fonction des commentaires et de ce que vous savez de la cause.

Sachez que certaines personnes souhaitent connecter une carte bancaire rapidement.

D’autres veulent consommer du contenu long.

Encore plus pourraient vouloir en savoir plus sur les événements et les moyens de se connecter.

Donnez-leur à tous leur propre chemin et voyage personnalisés.

Mon équipe travaille actuellement avec une grande organisation à but non lucratif qui finance de nombreuses organisations valables et encourage l’entrepreneuriat.

Nous nous concentrons sur des sujets spécifiques, des stratégies de contenu et des investissements pour nous assurer que les bonnes personnes sont atteintes et que l’organisation est bien positionnée pour l’engagement par rapport aux sources de contenu à but lucratif et autres.

3. Construire une infrastructure solide

Cela aurait pu être le numéro deux car il s’accompagne de l’entonnoir et de la construction de la section des parties prenantes.

Si vous rencontrez des problèmes avec le numéro deux ci-dessus, cela peut être dû au fait que votre site n’est pas facile à gérer.

Gardez à l’esprit que tous les besoins techniques en matière de référencement sont aussi importants pour les organisations à but non lucratif que pour les secteurs à but lucratif.

En plus de cela, avec les différents entonnoirs et objectifs, une architecture UX et d’information solide est essentielle.

Nous ne pouvons pas perdre des personnes en cours de route ou gaspiller des impressions et des clics précieux. Nous avons besoin de sites qui convainquent et convertissent les utilisateurs.

Nous avons une histoire à raconter et nous avons besoin qu’elle soit racontée sans rebonds et sans perdre de personnes en cours de route car elles ne trouvent pas le bon contenu et la bonne place pour elles sur le site.

J’ai vu de première main comment une organisation à but non lucratif locale a bénéficié de ce type d’approche.

En tant que collecteur d’impôts, mais indépendant, une organisation non gouvernementale à but non lucratif qui accordait des subventions aux organisations de santé mentale, il avait beaucoup de détails techniques à partager.

L’organisation avait un processus d’octroi de subventions très spécifique. Ce processus pourrait être difficile à comprendre et à suivre.

L’organisation passe beaucoup de temps et se concentre sur la sensibilisation au référencement ainsi que sur les questions-réponses.

Au-delà de cela, il était important de partager la façon dont les fonds des contribuables sont utilisés et comment ils servent la communauté dans son ensemble.

Tous ces entonnoirs, plus quelques-uns pour les politiciens curieux, sont les principales raisons pour lesquelles le modèle d’entonnoir et de contenu riche fonctionne si bien.

4. Investissez soigneusement dans le contenu

Le contenu peut être une grande question ouverte pour les organisations à but non lucratif.

Il y a beaucoup de choses vraiment importantes à dire, à la fois sur l’histoire de l’organisation et sur la voix qu’elle a dans la cause.

Les passions pour les blogs, la création de ressources et le récit de l’histoire importante de la cause peuvent conduire à beaucoup de contenu de qualité.

Dans le même temps, pour certaines organisations, l’écriture peut passer au second plan lorsque les événements, les collectes de fonds et les tâches essentielles à la mission prennent la plupart du temps.

Le contenu peut demander beaucoup d’efforts, qu’il fonctionne ou non, et il peut nécessiter plus d’attention.

Ou, vous pouvez manquer et avoir besoin de plus de cohérence et de discipline.

Quoi qu’il en soit, il faut trouver un point idéal pour alimenter les zones d’entonnoir et se concentrer sur ce qui compte pour la recherche organique.

Je peux penser à un excellent exemple qui raconte bien son histoire et sert également de leader en tant que source d’information.

Ils servent les jeunes en difficulté et sont une option pour les parents qui n’ont pas d’options pour leurs enfants du secondaire.

Ils accueillent des jeunes en difficulté de partout aux États-Unis et ont un ratio personnel / étudiants élevé et les servent avec un amour et des soins hautement qualifiés et responsables.

Grâce à leur site, ils partagent leurs recherches, leur expertise et leur leadership éclairé dans leur espace.

Ils ont également une histoire émouvante et puissante à partager avec les futurs parents et élèves.

Ils font un travail incroyable et servent une cause bien nécessaire et font un excellent travail en investissant dans le contenu aux niveaux nécessaires pour ceux qui s’intéressent aux statistiques et aux faits, ainsi qu’en émouvant les autres en résonnant avec leur situation et leurs émotions exactes.

5. Tirez parti des partenaires pour les liens

En plus du contenu et des aspects techniques du référencement, les organisations à but non lucratif devraient également tirer parti des facteurs hors page.

Une grande partie de cela est constituée de backlinks.

Cela signifie s’assurer que tous les partenaires, défenseurs et associés aident la cause chaque fois qu’ils le peuvent en se connectant au site Web à but non lucratif.

A travers les liens naturels liés aux relations, je ne parle pas de liens non désirés ou contre nature.

Si un partenaire ou une organisation alignée soutient la cause, assurez-vous simplement qu’ils savent où se connecter pour la meilleure expérience utilisateur possible et orientez les moteurs de recherche vers ce partenariat.

Au-delà de cela, toutes les opportunités d’extension et de croissance du réseau doivent également être envisagées.

Des recherches sur les liens avec des organisations comparables devraient être menées. Cela peut contribuer aux efforts de développement ainsi qu’à la sensibilisation pour développer davantage de partenaires.

Un exemple d’organisation à but non lucratif qui tire des avantages SEO des backlinks est un centre phare des arts de la scène.

En tant que lieu, il compte plusieurs organisations résidentes ou d’autres organisations à but non lucratif qui l’habitent pour leurs concerts et performances.

Au-delà de cela, des entreprises mécènes, des organisations civiques, des artistes, des sites de billetterie et plus naturellement se lient au centre.

Tirant parti de tous les partenaires et relations spécifiques, le centre des arts de la scène maximise la valeur des liens et des “votes” de ces autres sites au profit des siens.

6. Utilisez les médias sociaux à bon escient

Les médias sociaux ont été l’une des choses les plus discutées en termes d’impact sur le référencement. Je ne suis pas ici pour encourager ce débat dans cet article.

Cependant, je peux dire que j’attribue au moins la corrélation entre l’activité des médias sociaux et une meilleure performance SEO.

Encore une fois, je ne suis pas ici pour un débat.

Si vous pouvez participer avec au moins une corrélation (et non une causalité), tenez compte de leur activité sur les réseaux sociaux dans votre stratégie de recherche.

Regardez le contenu que vous souhaitez bien classer et obtenez des liens.

Construisez votre stratégie sociale autour de cela.

Créez des liens vers vos propres comptes sociaux et demandez à d’autres de les partager et de les lier.

Une organisation nationale avec laquelle je travaille, qui est une association d’athlétisme intercollégial, fait un excellent travail à cet égard.

Ils tirent parti de leurs investissements dans le contenu pour obtenir le plus de kilométrage possible.

Cela signifie créer le contenu une seule fois et le publier sur le site et le promouvoir via Google Ads, les réseaux sociaux, le courrier électronique et tous les canaux possibles.

En fin de compte, ils veulent également une recherche organique et ils savent que plus ils peuvent obtenir d’engagement, de liens et de références pour leurs données, leurs informations de recherche et leurs informations de recrutement, mieux cela fonctionnera de manière organique. Et c’est le cas !

7. Planifiez, mesurez et répétez

Je peux citer un certain nombre d’excellents exemples d’organisations à but non lucratif qui ont des résultats de recherche organiques et en voient de vrais résultats. La plupart ont un plan et des efforts bien définis et intentionnels.

Il ne s’agit pas d’essayer plus fort.

Il s’agit d’une approche ciblée et de savoir qu’il existe un retour sur investissement ou un impact réel et mesurable qui peut provenir de la recherche organique.

Dans bon nombre de ces cas réussis, il y a des actions et des tactiques planifiées.

Cela signifie un effort régulier et cohérent sur les facteurs techniques de référencement, le contenu et sachant que le référencement inclut le mot “optimisation”.

Ce n’est pas une chose ponctuelle ou une stratégie rapide.

Il faut une définition, une planification, des ressources et s’y tenir.

Vous n’avez pas de concurrents au sens traditionnel, mais vous en avez quand il s’agit de gagner des impressions et des visiteurs et des personnes qui parlent du contenu que vous voulez et dont vous avez besoin.

Envelopper

Vous avez une grande cause et organisation.

Votre mission signifie beaucoup pour beaucoup de gens.

Ne vous laissez pas abattre ou ne manquez pas de gagner des visiteurs qui ont une variété d’intérêts, d’objectifs et de raisons pour lesquelles ils devraient visiter votre site.

Utilisez ces sept conseils pour le référencement à but non lucratif pour tirer le meilleur parti de vos ressources et continuer à faire avancer votre mission.

Davantage de ressources:


Image en vedette : Drazen Zigic/Shutterstock





Cet article a été traduit par searchenginejournal

Laisser un commentaire