Home PPC Adoption élevée de l’automatisation de Google Ads, les spécialistes du marketing ne sont pas satisfaits des recommandations

Adoption élevée de l’automatisation de Google Ads, les spécialistes du marketing ne sont pas satisfaits des recommandations

by Greg Finn
Adoption élevée de l'automatisation de Google Ads, les spécialistes du marketing ne sont pas satisfaits des recommandations


PPCsurvey.com vient de publier un nouveau rapport mondial sur l’état du PPC pour 2022. Il comprend les contributions de plus de 500 spécialistes du PPC du monde entier.

Les résultats couvrent les principales préoccupations des spécialistes du marketing de recherche, les principales priorités, les données sur les dépenses, les informations sur l’automatisation et une multitude d’informations sur les tendances les plus urgentes de la recherche payante.

Voici une ventilation de certaines des conclusions les plus importantes.

Taux d’adoption élevé des automatisations dans Google Ads. Deux mesures révélatrices dans l’enquête :

  • 97 % des personnes interrogées utilisent des annonces responsives sur le Réseau de Recherche.
  • 95 % ont mis en place des enchères intelligentes (tCPA).

Plus surprenant encore, 78 % des personnes interrogées ont utilisé les recommandations appliquées automatiquement.

L’époque où les annonceurs pouvaient rivaliser sans adopter l’automatisation est révolue.

L’adoption de l’automatisation est élevée, mais la satisfaction des spécialistes du marketing est mitigée. L’automatisation la moins réussie, selon les répondants, était les recommandations appliquées automatiquement.

  • 83 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles n’étaient pas satisfaites de la fonctionnalité de recommandations appliquées automatiquement.

Une autre surprise est venue de l’une des plus grandes poussées de Google ces derniers temps : l’onglet Recommandations. Les sentiments concernant les recommandations étaient négatifs à 63 %, selon PPCsurvey.com.

Pourquoi si négatif? Les principales plaintes concernant cette fonctionnalité incluent l’approche unique et la pression évidente pour les enchères intelligentes, la correspondance large et les augmentations de budget.

Les répondants étaient plus satisfaits des autres automatisations.

  • 51 % des spécialistes du marketing de recherche ont déclaré être satisfaits des scripts.
  • 48 % ont déclaré être satisfaits des enchères intelligentes tROAS.
  • 47 % des répondants étaient satisfaits du tCPA Smart Bidding.

Les priorités les plus urgentes pour les spécialistes PPC. Quelles sont les principales priorités de vos clients ? De nouveaux soucis sont apparus cette année.

  • Priorité 1 : améliorer la définition d’objectifs au-delà des mesures traditionnelles (par exemple, les conversions, les revenus). Cela inclut la prise en compte de la marge, y compris les nouveaux clients par rapport aux anciens clients et la valeur à vie (LTV), 62 % des répondants affirmant qu’il s’agissait d’une priorité absolue.
  • Priorité #2 : Les améliorations du suivi, y compris les préoccupations sans cookie, GA4 et le balisage côté serveur, sont arrivées en deuxième position avec 56 %.

Des scores insatisfaisants pour Optiscore. Google exige désormais que les partenaires de Google maintiennent un Optiscore de 70 %, PPCsurvey.com a analysé les niveaux de satisfaction de la métrique. Les répondants pouvaient noter de 1 à 10 et les résultats étaient convertis en un Net Promoter Score (NPS) pour mesurer le nombre de participants qui recommanderaient.

Seulement 15% des répondants apprécient un Optiscore élevé et 41% des répondants considèrent qu’un Optiscore élevé est un détracteur d’un compte.

En utilisant la méthodologie NPS, cela donnerait un Optiscore élevé et un NPS globalement négatif de -26, ce qui est un score très indésirable.

  • Vous pouvez télécharger le rapport complet (PDF) ici. Il comprend plus d’informations, y compris les dépenses publicitaires annuelles mondiales, l’adoption de la plateforme publicitaire, les activités chronophages, les principaux défis pour les agences, et bien plus encore.

Pourquoi s’en soucie-t-on ? Bien que l’adoption de l’automatisation soit considérable, la satisfaction est mitigée. Certains se démarquent incluent Smart Bidding et les scripts, mais les recommandations ont accumulé un grand nombre d’insatisfaits.

De plus, les praticiens ne sont pas fans d’avoir un Optiscore élevé, et y voient plus un détracteur qu’un avantage. Si vous vous fiez à ces scores et utilisez ces mesures comme baromètre de la santé du compte, vous allez à l’encontre de la réflexion collective des experts PPC qui ont participé à cette enquête.

Enfin, les annonceurs recherchent un meilleur suivi des performances. Les gens regardent au-delà des simples conversions vers des données de performance plus significatives, tout en découvrant de meilleures options de suivi à mesure que les plates-formes publicitaires et les plates-formes d’analyse changent.


Nouveau sur Search Engine Land

A propos de l’auteur

Greg Finn est directeur du marketing pour cyprès du nord, une entreprise qui offre du marketing numérique et du développement Web. Il est co-animateur de Marketing ponctuel et travaille dans l’industrie du marketing numérique depuis près de 20 ans. Vous pouvez également trouver Greg sur Twitter (@gregfinn) Soit LinkedIn.



Cet article a été traduit par searchengineland

Related Posts

Leave a Comment