Home SEO Ce que 1000 audits de blogs culinaires m’ont appris sur le SEO

Ce que 1000 audits de blogs culinaires m’ont appris sur le SEO

by Casey Markee
Ce que 1000 audits de blogs culinaires m'ont appris sur le SEO


Si tu veux cacher des secrets d’étatIl n’y a pas de meilleur endroit que dans le corps d’un article de recette.

Vous avez probablement entendu cette blague ou Quelques variation Ces blagues sont drôles parce qu’elles ont un grain de vérité. Dans la plupart des situations, cependant, ce n’est pas la faute du blogueur.

Les blogueurs de recettes sont parmi les créateurs de contenu les plus intelligents et les plus travaillants de la planète. Mais ils souffrent également de mauvais conseils SEO, de stéréotypes injustes et de pratiques de mentalité de troupeau qui peuvent
étouffer leur croissance globale.

La longueur n’est pas la force du SEO

Le mot compte pas un facteur de classement fixé à plusieurs reprises par Google. Mais ne dites pas cela aux blogueurs de recettes.

Parce que?

Parce que l’objectif moyen des blogueurs culinaires ou lifestyle est de monétiser, ce qui se fait principalement en faisant placer des publicités sur le site par un grand éditeur de publicités.

Des publications de recettes plus longues signifient plus d’annonces, ce qui signifie plus d’impressions d’annonces. Cela peut conduire à un RPM plus élevé pour les blogueurs, ce qui est excellent pour le blogueur mais pas nécessairement bon pour les personnes qui lisent le contenu. Les agences de publicité elles-mêmes répugnent à décourager cette tendance.

Bien que je sois un vétéran du référencement depuis plus de 20 ans, je me concentre exclusivement sur le créneau alimentaire depuis 2015. Au cours des sept dernières années, j’ai travaillé avec des milliers de blogueurs culinaires en tant que consultant SEO.

Je les ai tous audités, des blogueurs débutants aux blogueurs essayant de se qualifier pour des réseaux publicitaires de qualité, en passant par les blogueurs gagnant déjà six chiffres par mois grâce aux revenus publicitaires.

L’expérience a été instructive. Non seulement cela m’a permis d’améliorer mon référencement, mais cela m’a permis de rencontrer certains des créateurs de contenu les plus talentueux au monde.

Voici quelques-uns des principaux enseignements de ces nombreux audits SEO.


Obtenez la confiance quotidienne des spécialistes du marketing par newsletter.


Leçon 1 : Gérer un blog culinaire réussi n’a jamais été aussi compétitif !

La pandémie a été choquante pour de nombreuses industries, mais l’impact sur le créneau des blogs sur l’alimentation et le style de vie a été profond. Des millions de personnes coincées chez elles sous quarantaine obligatoire ont soudainement trouvé le temps d’embrasser vigoureusement les passe-temps existants, de nouveaux intérêts et des activités attendues depuis longtemps.

L’une des décisions les plus populaires prises pendant la pandémie a été de créer un nouveau blog ou de se consacrer à plein temps à ce qui n’était auparavant qu’un blog de loisir.

L’afflux de ce qui était estimé à des milliers de nouveaux blogueurs dans le créneau du style de vie et des recettes a entraîné une concurrence beaucoup plus forte pour les mots-clés à longue traîne, une course aux meilleures ressources et formations, et un désir accéléré de se qualifier pour un article de blog. entreprise et monétiser le plus rapidement possible.

Au cours de cette période, l’une de mes principales conclusions était que les blogueurs venaient me voir plus tôt que jamais dans le processus de création de blogs. Il s’agissait de s’assurer qu’ils utilisaient dès le départ la meilleure pile d’hébergement, les meilleurs plugins, les meilleures stratégies de recherche de mots clés et les meilleures pratiques de référencement et de leur donner un avantage concurrentiel.

Les blogueurs pandémiques étaient plus disposés à voir leurs nouveaux blogs comme une entreprise dès le départ, et non comme un passe-temps, et ont dépensé de l’argent au début de leur parcours de blogueur pour leur donner les meilleures chances de se démarquer et de générer du trafic.

Ce désir d’investir dans des experts, des outils et des formations s’est poursuivi en 2022. Les blogueurs se qualifient désormais pour les réseaux publicitaires et génèrent du trafic à plus de 50 000 sessions par mois (le minimum que nous voyons pour une bonne monétisation) plus rapidement que jamais !

Leçon 2 : Une formation SEO de qualité dans le créneau des recettes fait cruellement défaut (et est discutable)

Je me souviens d’avoir pris la parole lors de ma première conférence sur les blogs culinaires en 2015. J’ai entendu le public haleter lorsque je leur ai dit que le texte alternatif de l’image (texte alternatif) n’était pas utilisé pour bourrer les photos de mots-clés pour Pinterest, mais pour aider les utilisateurs malvoyants à comprendre ce qu’il y avait vraiment sur cette photo.

Il a également été révélateur de voir ce qui s’est passé en tant que formation SEO dans le créneau à ces débuts. Les retraites de blogueurs, les cerveaux et les cours en ligne n’étaient pas rares, poussant des techniques de sur-optimisation ridicules sur la page comme la mise en gras de phrases entières, l’emballage de paragraphes entiers dans des balises H2 ou H3 et le spam du mot-clé focus à tous les en-têtes possibles du page.

Pire encore, les stratégies de liens coopératifs que les blogueurs ont poussées dans les cerveaux privés de Facebook.

Ces groupes ont utilisé des résumés hebdomadaires thématiques comme Sunday Supper et Meatless Mondays pour rassembler des dizaines de blogueurs faisant des allers-retours dans des schémas de liens réciproques. Ces pratiques ont conduit les blogueurs involontaires à être ciblés par des actions algorithmiques via les mises à jour principales et à sélectionner des actions manuelles en identifiant des liens non naturels.

Ces dernières années, les blogueurs culinaires ont été en proie à de mauvais conseils ou à l’incapacité d’enquêter sur les sources dont ils reçoivent de tels conseils. Un bon exemple peut être trouvé dans le concept de coaching de blog.

Pourquoi quelqu’un obtiendrait-il des conseils sur les concepts de référencement ou les stratégies de génération de trafic d’un blogueur expert qui n’est pas qualifié pour une agence de publicité, n’a pas de véritables références, et même mineur quel blogueur espérez-vous former ?

Eh bien, honnêtement, vous ne devriez pas. Mais cela ne m’a pas empêché de voir la pratique se répéter au détriment du payeur.

Ensuite, les mythes du SEO sévissent dans le créneau des blogs culinaires. Lorsque je les rencontre (par exemple, le nombre de mots ou Les données de Google Analytics sont des facteurs de classement), la meilleure approche consiste souvent à éduquer, et non à argumenter, en établissant un lien vers une déclaration de soutien de Google, s’il en existe une.

Enfin, un bon conseil ne doit pas coûter une fortune! Au cours des dernières années, j’ai travaillé en étroite collaboration avec des professionnels renommés tels que Top Hat Rank et Nerdpress. Nous organisons mensuellement Webinaires SEO pour les éditeurs qui sont 100% gratuits et dédiés à garantir que les blogueurs disposent des informations SEO les plus correctes et les plus à jour possibles.

Leçon 3 : Le concept de mentalité de troupeau est rampant dans le créneau des recettes, à son grand détriment

Aussi connue sous le nom de mentalité de troupeau, la mentalité de troupeau est définie comme la prise de décision ou l’adoption d’une stratégie basée sur les opinions et les recommandations de pairs et d’amis, pas nécessairement sur des données réelles ou sur une expérience personnelle.

Malheureusement, la mentalité de troupeau peut être nocive pour les blogueurs dans le créneau des blogs alimentaires.

Les pratiques courantes de mentalité de troupeau impliquent l’adoption en masse de plugins, de cours, de sujets recommandés ou la mise en œuvre de stratégies douteuses que d’autres peuvent faire, et en tant que telles, vous devriez aussi.

Étant donné que la majorité des blogueurs culinaires opèrent sur la plate-forme WordPress, les pratiques de mentalité de troupeau sont présentées dans des plugins, des thèmes et des hébergeurs spécifiques à WP. J’ai vu des blogueurs passer complètement d’un plugin, d’un thème ou d’un hébergeur SEO à un autre, à leur détriment, simplement parce qu’un ami, un blogueur de premier plan ou un fil Facebook le leur avait dit.

Cependant, l’exemple le plus visible de la mentalité de troupeau a tendance à être le suivi aveugle des plus grands blogueurs dans le but de reproduire leur succès. Ceci est particulièrement destructeur car essayer de reproduire ce que vous voyez sur des sites de rang supérieur signifie également répéter leurs erreurs.

Vous ne voyez pas non plus une image complète lorsque vous essayez de copier les stratégies de sites plus importants. Les backlinks sont toujours un signal de classement incroyablement puissant pour Google. De solides profils de backlinks peuvent agir comme un frottis et couvrir des erreurs évidentes dans l’optimisation des pages, la pertinence des sujets et les pratiques UX que les petits blogueurs ne peuvent pas dépasser.

Suivre aveuglément le pack peut facilement vous conduire à un pack métaphorique de lions blogueurs prêts à vous préparer leur prochain repas. Demandez conseil à un expert et faites vos propres recherches, toujours !

Leçon 4 : Les blogueurs ont tendance à être trop durs avec eux-mêmes quand un peu de grâce suffit.

Les blogs culinaires sont, pour la plupart des créateurs, une activité solitaire. Ils passent des dizaines d’heures par semaine à rechercher des recettes, à tester des étapes et des ingrédients, à prendre des photos, à rechercher des mots clés et à rédiger la recette finale avant de la promouvoir sur les réseaux sociaux.

Ce type de dévouement peut conduire à l’isolement et causer des problèmes de santé mentale que les blogueurs ne peuvent ou ne veulent pas exprimer à leurs amis, collègues ou à leur propre famille. La situation s’est également aggravée pendant la pandémie, car les médias sociaux réguliers comme les conférences de blogs, les réunions en personne ou les simples voyages à l’épicerie ou au marché fermier pour les ingrédients sont devenus impossibles.

La société n’a traditionnellement pas réussi à aider à résoudre cette crise ou à fournir suffisamment d’options de soutien viables. La stigmatisation liée à la santé mentale reste au cœur des stéréotypes que nous voyons à la télévision et dans les films. Garder les choses pour soi est parfois plus facile que de s’ouvrir à d’éventuels jugements ou critiques.

Les blogueurs doivent se donner une grâce personnelle.

L’un des plus grands pièges de santé mentale dans lesquels tombent les blogueurs culinaires est le piège de la comparaison. Pourquoi ce blogueur se débrouille-t-il si bien alors que je ne le suis pas ? Et c’est quelque chose que j’essaie d’aborder spécifiquement dans mes audits. Je montre, à travers des illustrations, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en utilisant des données concurrentes, et non des données de comparaison.

Ensuite, avec ces données, les blogueurs peuvent formuler un plan qui respecte leur calendrier, et non un calendrier artificiel dicté par des forces extérieures sur lesquelles ils n’ont aucun contrôle.

Le résultat est un meilleur état d’esprit, plus de confiance dans vos forces et votre direction, et une meilleure vision mentale du voyage !

Trouver la recette du succès SEO

Outre l’assurance-vie temporaire, les médicaments sur ordonnance et les casinos en ligne, le créneau de la prescription est l’un
de lui plus dur et les niches SEO les plus compétitives.

Je passe des dizaines d’heures par semaine à surveiller les forums, à lire les brevets nouveaux et mis à jour, à faire du brainstorming
avec des collègues SEO et en menant des enquêtes usertesting.com pour savoir quels utilisateurs (et Google)
Je veux voir des blogueurs de recettes et leur contenu.

De nombreux blogueurs de recettes ont suivi de mauvais conseils SEO et en ont copié d’autres. Une fois qu’ils ont commencé à suivre les bons conseils de référencement, ces blogueurs peuvent prendre leur retraite, acheter des résidences secondaires, quitter des emplois épuisants sur le plan émotionnel et littéralement inverser les tranches d’imposition sur le revenu !

Alors la prochaine fois que vous voyez un long article de recette qui a une trame de fond et plus d’anecdotes personnelles que nécessaire, donnez un peu de grâce à ce blogueur. Ce n’est probablement pas votre faute. Hé, au moins, vous avez une recette de biscuits aux pépites de chocolat gratuite !


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur invité et pas nécessairement celles de Search Engine Land. Les auteurs du personnel sont répertoriés ici.


Nouveau sur Search Engine Land

A propos de l’auteur

Casey Markee est le propriétaire d’Internet Consulting. Wyse Média. SEO depuis plus de deux décennies, il travaille exclusivement avec des blogueurs de cuisine et de style de vie depuis 2015. Pendant ce temps, il a travaillé avec des milliers de blogueurs dans tous les créneaux de recettes imaginables. Il aime les longues marches vers le réfrigérateur et le retour et pense que le bacon et le maïs sucré sont des aliments gastronomiques.



Cet article a été traduit par searchengineland

Related Posts

Leave a Comment