Comment créer un tableau de bord Facebook Ads dans Google Data Studio


Les publicités Facebook sont une partie importante des stratégies de marketing numérique de nombreuses entreprises.

Que l’objectif soit de renforcer la notoriété ou de générer des ventes et des revenus, mesurer et rendre compte de l’efficacité d’une campagne peut s’avérer difficile.

Vous vous demandez peut-être si mes publicités Facebook fonctionnent ? Ou dois-je investir mon budget marketing ailleurs ?

La plate-forme Facebook Ads vous permet de créer des rapports avec des données découpées de différentes manières, offrant ainsi un excellent aperçu des performances des publicités.

Cependant, les rapports sur les publicités Facebook peuvent être accablants et déroutants.

Même un simple tableau de bord peut vous aider à relever la barre et à faire passer vos rapports à un niveau supérieur.

Dans cette colonne, vous apprendrez comment faire exactement cela en utilisant un tableau de bord Google Data Studio pour vos rapports sur les performances des publicités Facebook.

Pourquoi avez-vous besoin d’un tableau de bord Facebook Ads

Les solutions de création de rapports ne manquent pas, mais Google Data Studio arrive en tête de liste à notre avis.

C’est facile à utiliser, rapide et surtout, c’est gratuit.

Il existe également plusieurs avantages supplémentaires, à commencer par sa capacité à importer nativement les données de Google Analytics.

Cela signifie que vous pouvez mesurer l’efficacité de vos campagnes Facebook et comparer leurs performances avec les performances d’autres canaux.

De plus, un tableau de bord vous permet de manipuler facilement les données et de les présenter dans plusieurs rapports ou graphiques.

Mais ce n’est pas tout. Du point de vue de l’utilisateur, les tableaux de bord sont beaucoup plus faciles à gérer que les rapports lors de l’analyse et de la comparaison d’ensembles de données et/ou de plages de dates.

Comment démarrer avec Google Data Studio et Facebook Ads

Alors que Google Data Studio est un outil incroyable dans l’arsenal du marketing numérique, l’intégration des données Facebook Ads nécessite quelques étapes supplémentaires par rapport aux plates-formes natives de Google telles que Google Ads, Google Analytics, etc.

n’ai pas peur D’innombrables solutions manuelles et automatisées vous permettent d’importer des données Facebook Ads dans Data Studio.

Quel que soit votre choix, vous devriez toujours être en mesure d’obtenir un tableau de bord magnifique et précieux pour vous et votre entreprise.

Importer les données manuellement

Commençons par une importation manuelle des données.

1. Exportation de données

Le moyen le plus simple de le mettre en place et de le faire fonctionner est de créer un rapport téléchargeable sur Facebook Ads.

Veuillez noter que si vous souhaitez mesurer le succès de vos publicités par plate-forme (c’est-à-dire Facebook, Instagram, etc.) et/ou par emplacement (Histoires Instagram, Flux, Colonne de droite, etc.), vous ne pourrez pas voir les mesures. tels que les achats, la valeur de conversion des achats ou le coût par achat.

Ce niveau de données n’est pas disponible sur la plateforme (Facebook Ads), il n’est donc pas non plus accessible via les données, peu importe comment vous les extrayez, que ce soit via l’API, un connecteur ou téléchargées manuellement comme dans notre cas.

Les données de conversion ne sont disponibles qu’au niveau supérieur.

Si vous souhaitez voir les performances de vos publicités et mesurer votre ROI (retour sur investissement) ou ROAS (retour sur investissement publicitaire), vous devrez télécharger uniquement les données ventilées par campagne, ensemble de publicités et/ou durée.

Vous pouvez toujours créer et télécharger un rapport supplémentaire qui décompose les données par livraison et donc par plate-forme et emplacement.

Cependant, cela ne vous montrera que des mesures de performance telles que les impressions, la portée, les clics, le CPC (coût par clic), le CPM (coût pour mille impressions), etc.

Il existe toujours de solides arguments en faveur de l’utilisation de ces données pour évaluer et comprendre les performances de nos annonces sur les plates-formes et les emplacements, et d’utiliser ces leçons pour optimiser la diffusion des campagnes.

Étape 1: Se diriger vers Rapports publicitaires et créer un nouveau rapport.

Capture d’écran de Facebook Ads Manager, juin 2022

Étape 2– Choisissez les métriques et les dimensions de votre rapport.

Capture d’écran de Facebook Ads Manager, juin 2022

Ici, il est important que vous gardiez à l’esprit le résultat final et les données dont vous aurez besoin pour le tableau de bord.

Étape 3: planifier le rapport.

Capture d’écran de Facebook Ads Manager, juin 2022

Ceci est facultatif, mais recevoir les rapports dans votre boîte de réception au lieu de les télécharger à chaque fois vous simplifie la vie !

Étape 4: Vous devrez peut-être manipuler les données.

Capture d’écran de l’auteur, juin 2022

L’alignement des données téléchargées à partir des publicités Facebook peut nécessiter quelques modifications mineures.

Dans notre exemple ci-dessus, nous avons modifié la colonne de date pour nous assurer que Google Data Studio la reconnaît.

2. Importation de données

Une fois que vous avez téléchargé les données au format CSV ou Excel, vous pouvez les importer dans Google Sheets.

étape 5: D’Excel à Google Sheets.

Capture d’écran de Google Sheets, juin 2022

Si vous avez programmé l’envoi régulier du rapport par e-mail, que ce soit quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement, vous pouvez automatiser certaines des étapes ci-dessus.

Des solutions comme Zapier vous permettent de configurer des importations automatiques de données de pièces jointes directement dans Google Sheets.

Étant donné que cela peut être différent d’une configuration à l’autre, nous ne couvrirons pas ce processus dans ce guide. Cependant, une recherche rapide sur Google devrait vous aider.

Après avoir importé les données, connectez la feuille à Data Studio en tant que source de données.

étape 6: Ajouter les données.

Capture d’écran de Google Data Studio, juin 2022

Vous n’aurez qu’à connecter la feuille de calcul Google au tableau de bord Data Studio une seule fois.

Une fois connecté, toute modification des données de la feuille sera répercutée sur le tableau de bord.

Lorsque vous ajoutez des données à Data Studio à partir d’un CSV ou de Google Sheets, gardez à l’esprit quelques éléments très importants.

Traitez les mesures telles que la portée et la fréquence et les mesures calculées comme le CPC, le CPM, etc. avec soin lors de la combinaison et de l’agrégation des données.

Plus à ce sujet dans quelques minutes. En attendant, nous pouvons commencer à concevoir et construire notre carte.

Conception et fabrication de panneaux

Étape 7: commencez à ajouter des éléments de conception et des fonctionnalités.

Capture d’écran de Google Data Studio, juin 2022

Nous avons ajouté un logo et un contrôle de plage de dates dans notre exemple et les avons rendus “au niveau du rapport”.

Cela signifie que ces éléments seront copiés sur toutes les pages de notre tableau, ce qui peut être très utile !

À partir de là, les options sont infinies.

étape 8– Modifiez le thème, ajoutez les données avec des tableaux de bord et des tableaux, visualisez-les avec des graphiques, etc.

Capture d’écran de Google Data Studio, juin 2022

Nous commençons par quelques tableaux de bord pour afficher les performances et les indicateurs de performance clés dans notre exemple.

Capture d’écran de Google Data Studio, juin 2022

Vous pouvez également ajouter du texte libre pour inclure des commentaires, des idées et des recommandations.

étape 9– Ajoutez des fonctionnalités supplémentaires à votre tableau de bord.

Capture d’écran de Google Data Studio, juin 2022

Vous pouvez désormais personnaliser vos pages et la manière dont vous accédez aux données avec des filtres, des segments, des curseurs, des listes déroulantes, etc.

Revenant à notre exemple, la capture d’écran ci-dessus montre comment l’utilisation des listes déroulantes vous permet de développer des sous-ensembles de données.

Ici, on peut choisir de le segmenter par plateforme (c’est-à-dire Instagram, Facebook, etc.).

Rincer et répéter

Et voilà : les étapes de base pour créer un tableau de bord Data Studio pour vos publicités Facebook.

C’est si facile.

Vous pouvez ajouter de nouvelles sources de données, intégrer des ensembles de données supplémentaires dans le rapport et créer des rapports encore plus détaillés et avancés dans vos tableaux de bord.

Des métriques telles que la portée et la fréquence

Comme mentionné ci-dessus, certaines métriques doivent être gérées avec soin.

Par exemple, si nous avons un rapport qui inclut la fréquence des publicités ventilée par semaine, ni la somme ni la moyenne de ces valeurs ne vous donneront le nombre exact, comme cela serait indiqué dans les rapports de la plate-forme ou des publicités Facebook.

Je suggère de télécharger et d’ajouter les données pour la période sur laquelle vous souhaitez créer un rapport et de les ajouter sous forme de feuille séparée (ou d’onglet si elles sont incluses dans le rapport existant).

Métriques calculées

Pour des valeurs telles que le taux de clics moyen, le CPC, le CPM ou même le ROI et le ROAS, je suggère de les ajouter en tant que métriques calculées dans Data Studio.

Le faire est simple.

Dans les métriques, sélectionnez ajouter une métrique, créer un champet là, vous pouvez construire vos valeurs.

Notez que cela ne se limite pas à ces simples métriques, vous pouvez également créer et ajouter vos propres métriques.

Performances de localisation de la plate-formeCapture d’écran de Google Data Studio, juin 2022

Par exemple, vous pouvez ajouter des valeurs telles que la marge bénéficiaire brute ou d’autres mesures financières qui vous permettent de mieux comprendre les performances de votre entreprise par rapport à la publicité Facebook, directement depuis votre tableau de bord !

Connecteurs et automatisation

Il est rapide et facile de créer une solution intégrée qui repose sur le téléchargement manuel de données ou la configuration d’un flux de travail à l’aide d’outils tels que Zapier.

Cependant, il existe également des options plus avancées.

Celles-ci sont particulièrement utiles pour les agences et les grandes entreprises qui doivent minimiser les tâches manuelles et favoriser une automatisation complète pour la fiabilité (c’est-à-dire une marge d’erreur réduite) et la rapidité, en particulier lorsqu’elles travaillent avec de grands ensembles de données.

Pour cela, notre société utilise tueur de données (bien qu’il y en ait d’autres aussi), un outil de création de rapports qui fournit un connecteur Google Sheets puissant et facile à utiliser.

L’avantage est que vous pouvez créer et enregistrer des requêtes sur votre feuille avec le connecteur, et une fois qu’elles sont configurées, vous pouvez automatiquement extraire les données et les mettre à jour périodiquement.

Ainsi, par exemple, nous pourrions configurer la requête pour télécharger les données tous les lundis des sept jours précédents, et ainsi provoquer l’actualisation et l’actualisation automatiques du tableau de bord Data Studio chaque semaine : sans avoir à lever le petit doigt.

Considérations finales

Comme nous l’avons vu, la création d’un tableau de bord utile nécessite un peu de planification et de travail à mettre en place.

Mais la beauté est que les tableaux de bord (en tant qu’ensemble de rapports et de graphiques) sont extrêmement puissants et flexibles par nature.

N’ayez pas peur de commencer avec une version simple et de continuer à créer plusieurs itérations avec différentes vues, tableaux, graphiques et plus encore.

Le temps et les efforts investis en valent la peine !

Davantage de ressources:


Image en vedette : Griboedov/Shutterstock





Cet article a été traduit par searchenginejournal

Laisser un commentaire