Home Marketing Comment gérer le contenu dupliqué à l’échelle de l’entreprise

Comment gérer le contenu dupliqué à l’échelle de l’entreprise

by Corey Morris
Comment gérer le contenu dupliqué à l'échelle de l'entreprise


Le contenu dupliqué peut être un obstacle aux performances SEO et peut empêcher votre stratégie de recherche d’atteindre des objectifs spécifiques.

Ce n’est pas non plus utile pour les moteurs de recherche, ce qui amène les moteurs de recherche comme Google à identifier d’autres contenus comme la meilleure réponse.

Les moteurs de recherche peuvent filtrer les principales pages de résultats de recherche et inclure certaines pages qui pourraient ne pas être la page souhaitée afin qu’elles soient également bien classées pour votre site.

Un contenu dupliqué ne signifie pas nécessairement que quelqu’un a volé ou copié votre contenu sans autorisation (bien que cela arrive).

Au niveau commercial, vous pouvez avoir des distributeurs, des affiliés ou d’autres personnes qui vendent vos produits en utilisant votre contenu.

Les sites qui font partie du même modèle d’entreprise, ou qui proposent des produits ou services du même créateur ou fabricant, peuvent avoir un contenu exactement le même que le vôtre.

Même si vous ne faites rien de frauduleux ou de malveillant, vous avez besoin d’une stratégie pour gérer le contenu dupliqué sur votre site et lié à d’autres sites.

Avec un site d’entreprise, vous ne pouvez pas vous permettre de mettre à jour une page ou deux ou d’écrire des balises personnalisées pour résoudre des problèmes.

Les sites d’entreprise avec la complexité potentielle de milliers de pages, de produits, de services, d’emplacements ou de contenu réglementé sont confrontés à un certain nombre de défis.

La bonne nouvelle est qu’il existe des moyens spécifiques de gérer le contenu dupliqué à l’échelle de l’entreprise.

1. Lignes directrices pour l’utilisation du contenu

Si vous possédez ou créez du contenu et demandez à d’autres de vendre, d’héberger ou de concéder sous licence vos produits ou services, vous devez exercer le plus de contrôle possible sur l’utilisation du contenu.

Vous pouvez autoriser les distributeurs, les fournisseurs et les affiliés à utiliser des descriptions et des détails pour maintenir l’intégrité de la marque.

Cependant, pour que votre site conserve l’autorité et le classement les plus élevés, vous avez besoin de politiques sur le contenu qui peut et ne peut pas être utilisé. Et, dans certaines circonstances, vous aurez besoin de règles ou de lignes directrices sur l’attribution.

Il est important de faire tout son possible pour minimiser le contenu qui était destiné à faire partie du contenu unique de la marque principale afin qu’il ne soit pas « emprunté » ou utilisé.

Cela ne signifie pas que les autres ne peuvent pas l’utiliser, mais soyez clair sur ce qui est libre d’utilisation, ce qui nécessite une attribution et tout ce qui est interdit.

2. Vérification

Sachez quel contenu de votre site est dupliqué d’une page à l’autre et ailleurs sur le Web. Il existe plusieurs excellents outils pour détecter et signaler le contenu en double dans les boîtes à outils SEO et les outils autonomes tels que copyscape.

Démarrez un processus régulier et une routine d’audits internes du site ainsi que des audits Web pour le contenu en double afin que vous puissiez trouver quelque chose de nouveau.

Cela vous permet de déterminer les usages (selon le point précédent) que vous n’êtes pas autorisé à essayer de gérer ou de naviguer.

3. Étiquettes de variables dynamiques

Les sites de niveau entreprise ont généralement des milliers de pages.

Ils ne se prêtent pas aux balises de titre manuelles, aux méta-descriptions et aux balises d’en-tête. Même s’ils le faisaient, il faudrait beaucoup d’efforts pour écrire, surveiller et documenter les étiquettes pour s’assurer qu’elles ne contiennent pas de doublons.

Pour les grands sites de commerce électronique, les sites de génération de prospects et les sites de marque qui proposent des produits, des articles de blog, des spécifications techniques et de grandes sections et bases de données de contenu destiné aux utilisateurs, il est important de créer un ensemble dynamique de balises.

Autrefois, cela signifiait qu’un référenceur travaillait avec un développeur pour écrire des formules pour les balises à construire en fonction des informations de la base de données. La plupart des sites ont aujourd’hui des systèmes de gestion de contenu qui permettent aux balises d’avoir des variables et une syntaxe dynamiques.

Utilisez le balisage dynamique et les variables à votre avantage pour mettre à l’échelle le contenu des balises et des en-têtes afin de vous assurer qu’ils sont personnalisés et aussi pertinents et spécifiques que possible au contenu de la page.

4. Évaluer le contenu du modèle global

Plus vous avez d’en-tête, de pied de page et d’autres contenus de page globaux, y compris la navigation et la sous-navigation, sur chaque page, plus vous avez besoin d’un contenu de corps unique.

Ceci est important si vous travaillez vers une meilleure pratique consistant à ne pas avoir plus de 20% environ de contenu dupliqué par page.

Ceci est particulièrement important sur les pages qui n’ont pas beaucoup de copie ou qui ne sont pas des pages de contenu longues.

Oubliez la copie d’en-tête, le texte du lien et la copie de pied de page qui sont identiques sur toutes les pages ou dans des sections ou des types de contenu spécifiques.

Si vous n’avez pas à épeler chaque lien sur chaque page d’un méga menu, ne le faites pas.

Si vous n’avez pas besoin d’avoir une clause de non-responsabilité massive dans chaque pied de page, ne le faites pas. Cherchez des moyens de minimiser le contenu global et sachez que si vous devez en avoir beaucoup, vous aurez besoin de plus de contenu corporel pour compenser cela.

5. Copie évolutive

Il s’agit peut-être de la méthode de prévention ou de solution de contenu en double la plus difficile pour l’entreprise. La copie à l’échelle peut prendre du temps et être difficile.

Impliquez vos parties prenantes, et si vous le pouvez, je le recommande vivement.

J’ai travaillé avec une chaîne de restaurants qui comptait environ 100 emplacements à travers le pays et cela a pris du temps et des efforts, mais nous avons pu arriver à un point où chaque page de restaurant sur le site avait au moins 80 % de contenu unique.

Au-delà de cela, nous avons pu développer les pages en sections de contenu unique.

Cela a changé la donne et nous a aidés à atteindre les meilleurs classements dans la recherche locale et traditionnelle sur tous les marchés. Nous pourrions même rivaliser avec plusieurs restaurants sur le même marché, accumulant les meilleurs classements et évitant le filtrage Google.

Si possible, travaillez avec des créateurs de contenu, des franchisés, des rédacteurs, des concepteurs UX et des développeurs pour trouver des moyens créatifs de créer du contenu unique et du contenu pour chaque emplacement.

En ce qui concerne les produits et le commerce électronique, commencez par des catégories ou des gammes de produits pour démontrer la valeur.

Utilisez des blocs de contenu dynamiques (similaires aux balises dynamiques mentionnées ci-dessus) pour tenir compte d’une copie plus détaillée par page à mesure que les produits deviennent plus spécifiques et techniques.

6. Contenu généré par l’utilisateur

Au-delà de la mise à l’échelle du contenu dans les ressources internes, je recommande de rechercher des moyens d’intégrer également le contenu généré par les utilisateurs.

Cela peut inclure l’extraction d’avis (s’ils sont affichés sous forme de contenu sur la page), de témoignages, de FAQ, de forums et d’autres contenus qui aident à compenser le contenu en double d’une page à l’autre, ainsi qu’à fournir une nouvelle copie unique sur le sujet de cette page spécifique. thème des pages

Cela peut créer une opportunité d’évoluer avec moins de ressources internes, tant qu’il n’y a pas un besoin élevé de modération, d’examen juridique et d’autres étapes de contrôle qui mettent à rude épreuve les opérations au niveau de l’entreprise.

7. Balises canoniques

Parfois en dernier recours et parfois en première ligne d’action, les balises canoniques peuvent être une excellente solution pour les sites d’entreprise traitant du contenu dupliqué.

Cependant, ils nécessitent une compréhension plus avancée de leur utilisation et des risques associés à une logique et une mise en œuvre incorrectes.

Les balises canoniques devraient être une norme pour toute situation où la pagination se produit (par opposition au chargement paresseux, AJAX et aux situations de défilement infini, qui peuvent toujours inclure l’utilisation canonique et avoir leurs propres risques avec l’indexation).

Dans toute situation où vous avez intentionnellement du contenu en double sur votre site, utilisez des balises canoniques pour pointer vers la page qui vous intéresse le plus afin qu’elle soit bien en vue.

C’est votre façon d’ajouter de la valeur de lien et de la visibilité à une page en étant clair sur votre situation de contenu dupliqué.

Avoir une page bien classée par rapport à la mauvaise (que vous ne voulez pas) ou aucune page du tout est définitivement un plus.

En ce qui concerne les pages d’autres sites, vous pouvez également créer un lien vers l’original dans tous les domaines pour vous assurer que le crédit et l’attribution sont appropriés.

Même si vous ne pouvez pas obtenir l’implémentation canonique, essayez au moins d’obtenir un lien vers la source comme attribution.

conclusion

La stratégie et la gestion du contenu sur un site d’entreprise présentent des défis uniques en raison de l’échelle, de la taille et de la portée des entreprises ou des entités liées autorisées à utiliser la même copie ou à entretenir des relations qu’il n’est pas toujours possible de gérer.

En utilisant des stratégies de mise à l’échelle dynamiques, techniques et basées sur la copie, vous pouvez minimiser la quantité de contenu dupliqué ou le gérer d’une manière qui vous permet de contrôler la santé et les pages qui reçoivent de la valeur.

Davantage de ressources:


Image en vedette : Evgeny Zimin/Shutterstock





Cet article a été traduit par searchenginejournal

Related Posts

Leave a Comment