Google Ads partage trois bonnes pratiques d’automatisation


Google a publié un guide d’automatisation des annonces de recherche qui partage certaines des meilleures pratiques sur la façon d’utiliser l’automatisation pour atteindre les clients. Le guide est attendu depuis longtemps pour certains spécialistes du marketing qui ont une opinion défavorable de l’automatisation en général. Selon un article récent de Search Engine Land, l’adoption de l’automatisation et des recommandations est extrêmement positive, tandis que la satisfaction est faible, avec plus de la moitié des utilisateurs signalant une expérience négative.

Ce nouveau guide tente de répondre aux questions et aux préoccupations des utilisateurs concernant l’automatisation et d’atténuer les inquiétudes de la plupart des annonceurs concernant la perte de contrôle de leurs mots clés et de leurs enchères.

Meilleure pratique 1 : utilisez une stratégie de mots clés en requête large.Historiquement, les annonceurs utilisant des mots clés en requête large ont constaté des dépenses publicitaires inutiles et des clics non pertinents. Il semble qu’il n’y ait eu aucune nouvelle fonctionnalité ou mise à jour concernant la requête large. Mais Google essaie d’aider les utilisateurs à mieux comprendre pourquoi ils devraient les utiliser et quelle stratégie d’enchères, selon eux, aura le plus d’impact sur leur compte. Google affirme que les mots clés en requête large fonctionnent mieux avec les enchères intelligentes, car ils garantissent que vous n’enchérissez que sur les recherches susceptibles de fonctionner pour vous.

Bonne pratique 2 : utilisez des stratégies d’enchères intelligentes.Google affirme que les évolutions de l’automatisation et de l’apprentissage automatique nous permettront de simplifier la façon dont nous configurons et gérons les campagnes. Le guide explique pourquoi il est préférable d’utiliser une structure d’enchères intelligente avec des mots clés larges. Mais les annonceurs chevronnés savent qu’effectuer trop de modifications de compte à la fois, en particulier passer à une approche automatique sans intervention, peut nuire aux performances. Essayer des stratégies d’enchères intelligentes est une excellente idée en général, mais méfiez-vous des dépenses, des changements de conversion et des conseils généraux sur ce sujet de votre représentant Google.

Bonne pratique 3 : utilisez des annonces responsives sur le Réseau de Recherche.Google recommande d’utiliser plusieurs titres et descriptions pour créer et diffuser automatiquement des annonces pertinentes pour chaque requête en fonction des signaux au moment de l’enchère. C’est une stratégie que nous pouvons soutenir. Les annonces responsives sur le Réseau de Recherche permettent un certain niveau d’automatisation, mais dans les limites des paramètres que vous définissez. Vous gardez le contrôle de vos annonces en créant plusieurs titres et descriptions, ce qui permet à Google d’afficher la combinaison la plus pertinente pour votre public.

Le guide.Toutes les informations sont tirées du guide Google Unlock the Power of Search : Automating Internal Search with Google Ads. Le guide compte 28 pages et sera probablement une excellente lecture au coucher. Le guide présente une étude de cas prometteuse mais générique de Tails.com (une entreprise d’aliments pour animaux de compagnie dans laquelle Nestl Purina Pet Care est son plus gros investisseur), mais ne fournit pas d’informations sur son budget (qui était probablement important) et son investissement publicitaire, qui sont des informations que la plupart des entreprises seraient intéressées à connaître.

Lisez le guide.Le PDF complet peut être téléchargéici.

Pourquoi s’en soucie-t-on ?Les efforts de Google pour faire comprendre à ses utilisateurs que l’automatisation est probablement une tentative d’inciter davantage de personnes non seulement à adopter les meilleures pratiques qu’ils définissent, mais aussi à maintenir ces campagnes en cours suffisamment longtemps pour voir les résultats. Pour de nombreux annonceurs, ce n’est tout simplement pas possible. Si vous avez un gros budget, allez-y et essayez ces stratégies et meilleures pratiques. Mais quant à permettre à ses campagnes de se dérouler sur pilote automatique ou à licencier son agence, il n’en était pas encore là.


Nouveau sur Search Engine Land

A propos de l’auteur

Nicole Farley est une éditrice de Search Engine Land couvrant tout ce qui concerne le PPC. En plus d’être un vétéran du Corps des Marines, elle possède une vaste expérience dans le marketing numérique, un MBA et un penchant pour le vrai crime, les podcasts, les voyages et les collations.



Cet article a été traduit par searchengineland

Laisser un commentaire