Le contenu généré par l’utilisateur (UGC) est-il un facteur de classement Google ?


Le contenu généré par l’utilisateur (UGC) peut aider à augmenter la valeur du contenu d’une page en ajoutant de nouvelles perspectives et des informations convaincantes aux autres lecteurs, et sans frais pour le créateur de contenu.

Les types courants d’UGC utilisés pour augmenter le nombre de mots incluent le contenu balisé sur les réseaux sociaux, les commentaires de blog, les évaluations et les critiques, et les messages de forum.

Mais l’UGC peut-il affecter votre classement de recherche organique ?

Lisez la suite pour savoir s’il existe un lien entre le contenu généré par les utilisateurs et l’amélioration du classement Google.

L’affirmation : le contenu généré par l’utilisateur est un facteur de classement

Qu’est-ce que le contenu généré par l’utilisateur ?

L’UGC peut être du texte, des images, une vidéo ou toute autre forme de contenu (par exemple, des commentaires de blog, des messages de forum, des critiques de produits) qui a été créé pour une marque, une entreprise ou une publication par une personne non associée à cette société. .

Vous pouvez utiliser UGC pour susciter l’engagement ou l’enthousiasme autour de votre marque/site Web, améliorer votre contenu et même vous aider dans vos efforts de référencement.

Il suffit de penser à Amazon et au nombre de critiques qui ont contribué à son essor et à sa domination continue.

Mais est-ce vraiment un facteur de classement Google ?

Preuve du contenu généré par l’utilisateur en tant que facteur de classement

Google traite les spams générés par les utilisateurs dans Google Search Central Advanced SEO Documentation:

« Parfois, des utilisateurs malveillants peuvent spammer un bon site. Ce spam est généralement généré sur des sites qui permettent aux utilisateurs de créer de nouvelles pages ou d’ajouter du contenu au site.

Tous les sites ne seront pas affectés négativement.

“Cependant, si votre site contient trop de spam généré par les utilisateurs, cela peut affecter notre évaluation du site, ce qui peut éventuellement nous amener à prendre des mesures manuelles à l’échelle du site.”

Google arrive pour donner des conseils spécifiques sur la façon d’éviter le spam de commentaires. En ce qui concerne les évaluations et les spams de commentaires, nous constatons :

“Un contenu de mauvaise qualité dans certaines parties d’un site Web peut affecter le classement de l’ensemble du site.”

Y :

“Google peut supprimer ou rétrograder les pages envahies par le spam généré par les utilisateurs afin de protéger la qualité de nos résultats de recherche.”

Dans 2020L’avocat de la recherche Google, John Mueller, a répondu à une question sur la façon dont Google classe les pages de contenu générées par les utilisateurs en fonction de leur pertinence et de leur qualité :

« Le contenu généré par les utilisateurs peut prendre de nombreuses formes, des commentaires au bas de vos pages aux discussions entre utilisateurs et des pages entières écrites par les utilisateurs.

En général, Google ne fait pas la différence entre le contenu que vous avez écrit et le contenu que vos utilisateurs ont écrit. Si vous le publiez sur votre site, nous le verrons comme le contenu que vous souhaitez publier, et c’est ce que nous utiliserons pour les classements.”

Il a ajouté que,

“… si vous avez beaucoup de contenu généré par les utilisateurs, assurez-vous qu’il répond à vos normes de publication de contenu sur votre site Web.”

Concernant les liens dans le contenu généré par l’utilisateur :

« … par défaut, vous ne pourrez probablement pas répondre pour les liens qui ont été ajoutés. Pour ceux-ci, nous avons une façon de nous dire que ces liens sont du contenu généré par l’utilisateur avec l’attribut de lien rel=”ugc”.

Dans 2021, Google a publié une présentation sur l’UGC pour les éditeurs AdSense. Ils décrivent les commentaires comme suit :

“… un excellent moyen pour les propriétaires de sites de créer une communauté et un lectorat, et à cause de cela, les sections de commentaires sont souvent utilisées par les spammeurs qui exécutent des programmes automatisés de publication de spam pour en abuser. [the comments].”

Encore une fois, ils disent que Google ne peut pas faire la différence entre leur contenu et l’UGC.

Si vous ne vous assurez pas que le contenu généré par les utilisateurs respecte vos normes de publication, “… les commentaires indésirables sur une page peuvent affecter le classement de votre site”.

Le contenu généré par l’utilisateur comme facteur de classement : notre verdict

Nous savons par Mueller que Google ne fait pas la différence entre le contenu que vous avez écrit et le contenu que vos utilisateurs ont écrit. Et nous savions déjà que le contenu est un facteur de classement.

Par conséquent, le contenu généré par l’utilisateur est un facteur de classement confirmé.

Malheureusement, cela peut également avoir un impact négatif sur votre classement, en ce qui concerne le spam UGC.

Créez donc des directives de publication qui encouragent les utilisateurs à soumettre un contenu de qualité et restez toujours au courant de la modération du contenu généré par les utilisateurs sur votre site.


Image en vedette : Robin Biong/Journal des moteurs de recherche





Cet article a été traduit par searchenginejournal

Laisser un commentaire