Les données de LinkedIn révèlent quel type d’InMail est le plus performant


Une étude LinkedIn sur InMail, la fonctionnalité de messagerie premium du site Web, vise à découvrir quels types de messages obtiennent les meilleurs résultats.

L’étude a analysé des dizaines de millions de messages InMail envoyés par des recruteurs d’entreprise du monde entier entre mai 2021 et avril 2022.

Dans cette étude, le site de réseautage social a étudié cinq domaines pour déterminer quels types de messages étaient les plus susceptibles de recevoir une réponse. Nous avons cherché à répondre aux questions suivantes :

  • Les messages plus longs ou plus courts fonctionnent-ils mieux ?
  • Quel jour de la semaine êtes-vous le plus susceptible d’obtenir une réponse ?
  • Les messages personnalisés obtiennent-ils un meilleur taux de réponse ?
  • Les “correspondances recommandées” sont-elles plus susceptibles d’accepter un InMail ?
  • Les candidats « ouverts à l’emploi » sont-ils plus susceptibles de répondre ?

Il a constaté que les InMails les plus susceptibles de recevoir une réponse dans les 30 jours étaient des messages personnalisés plus courts envoyés aux utilisateurs avec des “Correspondances recommandées” ou “Ouvert pour le travail” envoyés le lundi.

Les messages plus courts l’emportent sur les plus longs

LinkedIn a constaté que le plus court Les InMails fonctionnaient mieux.

Des postes moins de 400 caractères réalisé 22% mieux que la moyenne, les chiffres diminuant à mesure que le message s’allongeait.

Ceux entre 401 et 800 caractères ont obtenu des résultats 3 % supérieurs à la moyenne, tandis que ceux entre 801 et 1 200 ont obtenu des résultats inférieurs de 6 %.

Les messages les plus longs, ceux de plus de 1 200 mots, sont les moins performants de tous, 11 % en dessous de la moyenne mondiale.

Cependant, la plupart des recruteurs envoient des messages plus longs, 90 % de tous les messages InMail dépassant 400 caractères.

LinkedIn suggère que les messages plus courts peuvent mieux fonctionner car les utilisateurs ont plus de portée dans un marché axé sur les candidats.

Les InMails envoyés le vendredi et le samedi obtiennent le taux de réponse le plus bas

Les données de LinkedIn ont révélé que le jour de la semaine n’a pas joué un rôle important dans les taux de réponse, tant qu’il n’a pas été envoyé un vendredi ou un samedi.

Tous les deux jours, il tombait à moins de 1% du taux de réponse mondial moyen, les lundis étant légèrement meilleurs que les autres.

Les réponses du vendredi ont chuté de 4 % et celles du samedi de 8 % en dessous de la moyenne. Cependant, seulement 2 % des messages ont été envoyés le samedi.

Messages personnalisés Obtenez plus de réponses

Selon l’étude, les messages InMail envoyés individuellement presque fini quinze% mieux que ceux expédiés en vrac.

Cela suit les tendances des principes généraux de l’email marketing, qui identifient la personnalisation des messages comme la La tactique n°1 pour améliorer les taux d’engagement.

“Candidats recommandés” et “Ouverts à de nouveaux postes” sont les plus susceptibles de répondre

Les recruteurs qui utilisent Candidats recommandés par LinkedIn ils sont à la hauteur 35% plus susceptibles de répondre aux messages que ceux trouvés par la recherche seule, selon l’étude. Les candidats sont recommandés en fonction des compétences pertinentes répertoriées dans le profil d’un utilisateur.

L’étude a également révélé que les recruteurs avaient plus de succès avec les candidats dont le profil est marqué “Open for Work”. Ces utilisateurs ont répondu 37 % plus souvent que les autres candidats.


La source: Blog des talents LinkedIn

Image en vedette : Tada Images/Shutterstock





Cet article a été traduit par searchenginejournal

Laisser un commentaire