Limite maximale de longueur d’URL conviviale pour le référencement


L’une des meilleures pratiques en matière de développement Web consiste à conserver des URL courtes et précises. Cela facilite la mémorisation de l’emplacement de certains contenus sur votre site et accélère le chargement de vos pages, car vous envoyez moins de données sur Internet. UN Outil de vérification de la longueur d’URL mesurera la longueur d’une URL donnée et déterminera si elle répond aux exigences de Google, Yahoo, Bing et d’autres moteurs de recherche, ainsi qu’à celles des sites de réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

Qu’est-ce qu’un vérificateur de longueur d’URL ?

Un vérificateur de longueur d’URL est un outil qui vous permet de voir le nombre de caractères dans une URL. En faisant cela, vous pouvez voir si vous respectez la limite de longueur d’URL des moteurs de recherche et apporter les modifications nécessaires pour une meilleure optimisation du site Web. La plupart des moteurs de recherche autorisent une longueur de texte d’URL maximale de 2 000 à 2 500 caractères. Cependant, les URL longues ont également tendance à être pleines de traits d’union et de traits de soulignement, ce qui peut les rendre difficiles à lire et moins susceptibles d’apparaître sur une page de résultats de recherche que des alternatives plus courtes.

Vous devrez peut-être diviser les URL longues en plusieurs parties (par exemple, convertir /about-us/ en /about/, /history/ et /requests/), ou vous constaterez peut-être que l’utilisation d’une ancre au lieu d’un chemin (par exemple #top) fonctionne idéal pour afficher de longues informations sur une seule page Web. Par conséquent, la structure de l’URL est importante.

Assurez-vous de tester l’apparence de votre URL dans différents navigateurs sur différents systèmes d’exploitation et son apparence pour les utilisateurs mobiles. Par exemple, Mozilla Firefox a une limite de caractères d’URL de 65 583, bien plus que n’importe quel moteur de recherche, ce qui signifie que votre URL peut se classer différemment.

Comment utiliser le vérificateur de longueur d’URL ?

Sitechecker vous permet de suivre la longueur de vos URL afin que vous soyez en règle avec Google. Bien qu’il n’y ait pas de nombre spécifique après lequel vous pourriez encourir une pénalité Google, il est préférable de pécher par excès de prudence. Voici comment vérifier la longueur de l’URL via Sitechecker :

Étape 1 – Insérez votre URL

Vérificateur de longueur d'URL http ou https

Vous pouvez saisir n’importe quelle URL dans cette barre de localisation d’URL et cliquer sur la flèche pour générer des résultats.

Étape 2 : obtenir le résultat

Résultats du vérificateur d'URL - Créez des URL conviviales pour le référencement pour les robots des moteurs de recherche

Limites de longueur maximale d’URL

La plupart des moteurs de recherche ont un limite de caractères d’url 2 000 à 2 500 caractères. Les limites d’URL longues sont assez courantes pour de nombreux services Web (en particulier les sites de réseaux sociaux), mais elles restent une gêne. La limite peut être particulièrement mauvaise si vous êtes photographe ou si vous souhaitez partager des liens sur des sites tels que Reddit et Imgur, où les URL longues ne fonctionnent tout simplement pas bien.

La longueur de l’URL la rend-elle optimisée pour le référencement ?

Que dit Google ?

La réponse directe est non. La longueur de l’URL n’a pas d’importance. Nous utilisons les URL comme identifiants, quelle que soit leur longueur. Personnellement, j’essaie de les garder sous 1000 caractères, mais c’est juste pour faciliter le suivi. Le nombre de barres n’a pas d’importance non plus.

John Mueller, défenseur de la recherche Google

De plus, nous avons un guide détaillé : “Qu’est-ce qu’une URL : définition, structure et exemples et comment la rendre optimisée pour le référencement ?” jette un coup d’oeil.

Qu’est-ce qui est vraiment important dans l’URL pour Google ?

Google Chrome signale que tous les sites Web utilisent https://. Le nom d’hôte est l’adresse de votre site Web, qui est généralement la même que votre adresse e-mail. Google fait la distinction entre les versions www et non www d’un site Web (par exemple, www.example.com ou simplement example.com). Les experts recommandent d’ajouter les versions http:// et https:// de votre site Web à la Search Console, ainsi que les variantes www et non-www.

Le chemin, le nom du fichier et la chaîne de requête déterminent le matériel accessible à partir de votre serveur Web. Étant donné que ces trois éléments sont sensibles à la casse, l’URL TITLE sera différente de l’URL Title. Le nom d’hôte et le protocole ne sont pas sensibles à la casse ; par conséquent, la capitalisation n’a pas d’importance.

Un extrait, par exemple #info, indique où le navigateur va défiler sur la page. Parce que le matériel est généralement le même quel que soit l’extrait utilisé, il est généralement ignoré par les moteurs de recherche. Une barre oblique à la fin du nom d’hôte est facultative lors de la création d’un lien vers la page d’accueil, car elle mène au même contenu (https://example.com/ est identique à https://example.com). Une barre oblique finale dans le chemin et le nom du fichier est interprétée comme une URL différente (indiquant un fichier ou un répertoire) ; par conséquent, https://example.com/fish n’est pas identique à https://example.com/fish/.

Détectez non seulement les problèmes de limite de longueur d’URL, mais toutes sortes de problèmes d’URL !

Explorez votre site et découvrez toutes les URL problématiques qui peuvent affecter vos utilisateurs ou le référencement de votre site Web.

Que disent les experts SEO ?

La longueur d’une URL est un facteur important pour déterminer sa facilité d’utilisation et sa lisibilité, en particulier sur les réseaux sociaux. Dans le cas de l’optimisation des moteurs de recherche, une URL longue peut présenter certains avantages en matière de référencement, tels que le bourrage de mots clés de l’URL, ils se démarqueront et peuvent apporter une pertinence supplémentaire. En outre, cela peut affecter le taux de clics. Mais en général, ce n’est pas le facteur principal et cela peut nuire à la convivialité de vos sites Web, vous devez donc garder l’équilibre. Dans cette vidéo, vous obtiendrez une explication complète des meilleures pratiques SEO concernant la longueur des URL :

La plupart des experts conviennent que, dans le contexte de la longueur de l’URL, vous devriez concentrez-vous sur :

taux de clic

Le taux de clics, ou CTR, est extrêmement important dans le référencement. Le CTR fait référence au pourcentage de personnes qui ont cliqué sur votre extrait dans SERP. Un CTR faible peut indiquer une mauvaise pertinence de votre extrait par rapport aux mots clés et être la raison de la rétrogradation de la position.

L’amélioration du CTR est l’une des techniques infaillibles pour améliorer votre classement SEO. Investir dans celui-ci peut entraîner un large éventail d’avantages, notamment des classements SERP plus élevés, plus de trafic et plus de conversions. Des URL plus courtes peuvent entraîner des taux de clics élevés.

Affichage sur les réseaux sociaux

Connaître le nombre de personnages sur les réseaux sociaux permet d’avoir plus de portée et d’engager les visiteurs dans les publications. Cependant, chaque plateforme de médias sociaux a ses propres exigences. Par exemple, Facebook autorise une limite de caractères de 63 206 sur les publications régulières, tandis qu’Instagram n’autorise que 2 200 caractères. Pourtant, les publications plus courtes sont toujours plus engageantes, et de nombreux experts conviennent que les publications Facebook doivent comporter moins de 50 caractères.

Mais faire les expériences est le seul moyen correct de valider les informations et d’obtenir vos propres résultats.



Cet article a été traduit par sitechecker

Laisser un commentaire