LinkedIn change sa façon de classer le contenu


LinkedIn met à jour son algorithme et change la façon dont le contenu est classé dans les flux des utilisateurs.

De plus, les utilisateurs auront un meilleur contrôle sur leurs flux, avec la possibilité de bloquer l’affichage de certaines catégories de contenu.

Vous pouvez également choisir de voir plus de contenu de leaders d’opinion, d’experts du secteur et de créateurs qui ne font pas partie de votre réseau.

Cette mise à jour vise à créer une expérience plus personnalisée et pertinente tout en favorisant des conversations et un engagement significatifs parmi les utilisateurs.

Voici un aperçu de tous les changements apportés au flux LinkedIn.

Les utilisateurs auront plus de contrôle sur le contenu du flux

LinkedIn offre désormais aux utilisateurs des options pour limiter le contenu qui ne les intéresse pas.

Vous pouvez sélectionner l’option “Je ne veux pas voir ceci” pour des publications individuelles, ainsi que minimiser le contenu d’auteurs spécifiques.

Linda Leung, directrice de la gestion des produits chez LinkedIn, déclare dans un article de blog

“Nous testons de nouvelles façons de recevoir des mises à jour de statut sur chaque rapport individuel que vous soumettez. Nous cherchons toujours à nous améliorer, il y a donc plus à venir dans les commandes de puissance. À l’avenir, plus vous l’utiliserez, plus nous connaîtrons vos préférences et pourrons personnaliser votre expérience.”

Les utilisateurs pourront également limiter la quantité de contenu politique qui apparaît dans leur flux. Cette fonctionnalité n’est actuellement testée qu’aux États-Unis, mais peut être étendue à d’autres régions et langues.

Le flux affichera moins de nouvelles et de mises à jour non pertinentes

Les modifications apportées à l’algorithme de flux de LinkedIn signifient qu’il affichera désormais une activité plus spécifique du réseau d’un utilisateur.

Il essaiera de donner la priorité aux publications et aux partages qui sont précieux, plutôt qu’aux commentaires ou aux partages que les membres ne trouveront pas utiles.

Le flux LinkedIn affichera désormais plus de :

  • Messages, vidéos et autres contenus pertinents pour les intérêts des utilisateurs individuels
  • Opportunités d’engagement authentique
  • Conversations sûres et productives qui respectent les directives de la communauté

En fonction des commentaires, LinkedIn filtrera les sondages pour n’afficher que ceux qui sont utiles et pertinents.

Le contenu de mauvaise qualité qui demande expressément des interactions ne sera pas promu, car LinkedIn s’efforce d’encourager un contenu de meilleure qualité.

Le flux LinkedIn affichera moins de :

  • Mises à jour non pertinentes, c’est-à-dire le commentaire d’une connexion sur le message de quelqu’un avec qui il n’est pas connecté
  • Publications à caractère politique (si souhaité)
  • Alertes : les utilisateurs ne seront plus avertis de chaque changement de position ou mise à jour sur leur réseau
  • Messages d’appâts cliquables de faible qualité conçus pour les interactions
  • Enquêtes auprès de personnes que vous ne connaissez pas

Ce que cela signifie pour les entreprises

LinkedIn a vu ses chiffres d’engagement augmenter depuis six trimestres consécutifs. Cela signifie que la possibilité pour les entreprises de l’utiliser dans le cadre de leurs stratégies de marketing et de recrutement s’est développée parallèlement.

Cependant, à la lumière de ces nouveaux changements, certaines entreprises pourraient devoir repenser leur approche. Ils ne pourront plus utiliser des “astuces de croissance” pour attirer un large public, et les créateurs devront plutôt se concentrer sur la création de contenu de haute qualité qui stimule l’engagement et attire un public.


La source: LinkedIn

Crédit d’image : Abel Justin/Shutterstock





Cet article a été traduit par searchenginejournal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici