Microsoft Bing construit un nouveau marché de détail


Ces derniers mois, Microsoft Bing a discrètement lancé un nouveau marché de détail pour concurrencer Google.

Le premier à adopter. Seuls quelques centaines de vendeurs en ligne basés aux États-Unis ont participé au lancement initial. On ne sait pas encore quand le nouveau marché sera mis en place pour tous les vendeurs.

Commencer à magasiner vs. Achetez directement.Bing dispose actuellement d’une fonctionnalité appelée Commencer à magasiner où les gens peuvent trouver des produits, cliquer et être dirigés vers le site Web d’un détaillant où ils peuvent terminer leur achat. Le nouveau marché s’appelle Buy Direct et permet aux utilisateurs de cliquer sur les produits et de finaliser l’achat sur la plateforme Bings.

Un porte-parole de Bing a déclaré que BuyDirect fait partie de Microsoft Start Shopping. Il s’agit d’une nouvelle expérience de produit que nous avons récemment lancée avec un nombre limité de fournisseurs pour nos clients aux États-Unis. Nous continuerons d’écouter les commentaires tout en explorant de nouvelles façons de servir nos clients. Ils ajoutent : “Les vendeurs sur Achat direct ne proviennent pas des campagnes Microsoft Advertising/Shopping.”

Comme Google Shopping. Les vendeurs installent leurs vitrines et Bing gère les paiements. Bing permettra également aux vendeurs de promouvoir leurs produits par le biais de la publicité. Ils utiliseront les données d’audience de LinkedIn (qui appartient à Microsoft), ainsi qu’un outil supplémentaire pour aider les annonceurs à gérer la tarification des publicités.

Quelle est la différence.dit une sourceInterne du milieu des affairesBing affirme qu’il est meilleur que Google Shopping pour aider les gens à découvrir les produits qui pourraient les intéresser, car Bing permet aux gens de définir leurs préférences d’achat pour afficher les produits pertinents. Par exemple, quelqu’un peut choisir de voir des produits de fitness ou électroniques. Google Shopping classe les produits avec son algorithme qui utilise des facteurs tels que les termes que les gens recherchent et ce qu’ils ont vu dans le passé.

Bing atteint un marché et une démographie différents de ceux de Google, ce qui peut ou non être à leur avantage. Cependant, Bing ne prend qu’environ 25% du volume total de recherche, tandis que Google prend 60%, selonComscore.

De grands projets à venir.La semaine dernière, il a été signalé que Microsoft avait acquis la plate-forme technologique Xandr. On ne sait pas encore s’ils envisagent d’acquérir des sociétés supplémentaires, ou si l’acquisition et le lancement de cette nouvelle fonctionnalité sont liés.

Pourquoi s’en soucie-t-on ?Malgré le retard de Google sur presque toutes les mesures, Bing continue de progresser. Auparavant, c’était une alternative moins chère à Google, compte tenu de sa part de marché plus faible et de son audience réduite, mais je me demande si les coûts publicitaires commenceront à augmenter à mesure que de plus en plus d’entreprises se disputeront l’espace publicitaire compte tenu de leurs nouvelles fonctionnalités et de leurs options de ciblage d’audience.


Nouveau sur Search Engine Land

A propos de l’auteur

Nicole Farley est une éditrice de Search Engine Land couvrant tout ce qui concerne le PPC. En plus d’être un vétéran du Corps des Marines, elle possède une vaste expérience dans le marketing numérique, un MBA et un penchant pour le vrai crime, les podcasts, les voyages et les collations.



Cet article a été traduit par searchengineland

Laisser un commentaire