Home Agents conversationnels Modèles d’organigramme de conversation et d’arborescence [Examples]

Modèles d’organigramme de conversation et d’arborescence [Examples]

by Kazimierz Rajnerowicz
Tidio logo


Si nous essayions de résumer les chatbots à leurs composants de base, ils se révéleraient être un peu plus que des diagrammes d’arbre de décision (organigrammes) équipés d’une interface utilisateur conversationnelle.

Pour créer d’excellents chatbots qui vous aideront à faire avancer votre entreprise, vous devez être en mesure de comprendre leur fonctionnement. Une connaissance approfondie des arbres de décision et des cartes de flux est indispensable !

Ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas techniquement incliné. Conception de cartes de flux conversationnels Cela peut sembler intimidant, mais c’est juste une façon élégante de dire dessiner des organigrammes.

Découvrez les fonctionnalités et avantages du chatbot Tidios. Consultez notre page dédiée aux chatbots.

Tout le monde peut lire un organigramme et tout le monde peut en créer un ! Ils sont très utiles lorsque vous essayez d’apprendre à créer des chatbots.

Qu’est-ce qu’un organigramme ?

Un organigramme est un diagramme qui représente les actions et les étapes qui suivent dans un ordre logique et séquentiel.

À l’intérieur de l’organigramme, il y a des flèches et des nœuds spéciaux qui affectent la direction du flux avec des conditions spécifiques. Par exemple, il peut y avoir une question avec les options de réponse A et B, et des itinéraires distincts doivent être empruntés dans chaque scénario.

Vous voulez voir des applications réelles d’organigramme ? Vous pouvez vous entraîner à concevoir des arbres de décision de chatbot avec l’éditeur Tidio et créer vos propres robots de site Web. À quel point cela est cool?

Exemple d’organigramme

Jetez un œil à cet exemple d’organigramme amusant :

Exemple d’organigramme

La lecture de diagrammes comme celui ci-dessus est intuitive et vous n’avez besoin d’aucune expérience pour comprendre immédiatement ce qui se passe.

Noter: Les organigrammes et les chatbots ne sont pas exactement votre truc ? Si vous préférez parler aux visiteurs de votre site Web en direct plutôt que de vous fier à des scénarios, et que vous avez un site Web basé sur WordPress, découvrez quel plugin de chat en direct WordPress vous convient le mieux.

Comment faire un organigramme ?

1. Commencez avec un crayon et du papier et dessinez votre organigramme

Avant d’utiliser un logiciel de création d’arbres de décision/arbre de décision tel que Microsoft Visio ou l’un des applications de création de diagrammes gratuites disponibles en ligneessayez de concevoir votre organigramme avec des outils traditionnels.

Vous pouvez utiliser des notes autocollantes sur un tableau blanc ou dessiner des diagrammes avec un crayon dans un cahier. De cette façon, vous n’aurez pas à lutter pour maîtriser l’interface utilisateur d’un outil donné et vous pourrez vous concentrer sur la conception elle-même, en consacrant toute votre attention au problème que vous souhaitez résoudre.

2. Attention au sens d’écoulement

Avez-vous déjà entendu parler de machines rube goldberg? Ils sont construits avec des objets aléatoires qui créent un effet domino : une balle de tennis tombe dans un levier, le levier actionne un ressort qui lance une boule de bowling, la boule de bowling tombe dans un seau qui est attaché à une corde, la corde tire de une poignée, et ainsi de suite et ainsi de suite.

Un organigramme est quelque peu similaire aux engins de Rube Goldberg. Vous devez être très prudent en gardant une trace de ce qui va où et comment cela affecte le plan d’action global. Un article défectueux et la machine s’arrête ; il en va de même pour un organigramme.

3. Utilisez des symboles cohérents dans tout l’organigramme

Les organigrammes sont fréquemment utilisés dans la conception d’algorithmes et il existe diverses sources que vous pouvez utiliser, telles que le manuel de conception d’algorithmes, pour les rendre plus universels et cohérents. Certaines pratiques courantes incluent l’utilisation cohérente d’éléments de conception d’organigramme, par exemple, des nœuds en losange pour les questions, des rectangles pour les actions, des ellipses pour les nœuds de début/fin, etc.

Vous n’êtes pas obligé de vous y tenir, mais il est important de trouver le système de symboles qui vous convient et de l’utiliser de manière cohérente.

Formes d’organigramme de base

4. Évitez les impasses d’organigramme

Assurez-vous que vous pouvez vous déplacer librement dans votre organigramme et éventuellement accéder à l’un des nœuds finaux (parfois appelés terminateurs). Il devrait être clair si vous devez effectuer une autre action, revenir à l’une des étapes précédentes dans votre diagramme, ou que c’est, pour ainsi dire, la fin de la ligne. Il ne devrait pas y avoir d’impasses orphelines. Les personnes qui consultent l’arbre de décision ne doivent pas être confuses et doivent toujours savoir quoi faire ensuite.

5. Rendre l’organigramme gérable

Parfois, les organigrammes et les arbres de décision peuvent devenir très complexes. Si votre organigramme semble manifestement compliqué, vous pouvez le décomposer en plusieurs sous-tâches, chacune avec un organigramme distinct.

Un simple algorithme d’arbre de décision avec seulement 7 questions oui/non, vous pouvez facilement créer jusqu’à 128 scénarios différents. Vous devez vous rappeler de vous en tenir au tronc principal et aux branches les plus importantes de votre arbre de décision, sans vous perdre dans les détails.

Si cela devient trop compliqué, créez un organigramme séparé.

Cet organigramme compliqué montre comment Windows Server gérait les appels système
(la source)

Exemples d’organigrammes et de diagrammes en arbre de la vie réelle

Les organigrammes sont tout autour de nous !

Arbre de décision de Kaplans est un bon exemple d’organigrammes/arbres de décision couramment utilisés dans des situations réelles. Il est appliqué en soins infirmiers et aide à déterminer la nature d’un problème médical donné.

Le saviez-vous

Arbre de décision de Kaplan il est également connu sous le nom d’arbre de décision NCLEX (les examens NCLEX font partie de la formation d’une infirmière autorisée aux États-Unis ou au Canada). C’est un outil conceptuel utilisé dans la pratique infirmière.

Arbre de décision de Kaplan il s’agit d’une stratégie de jugement critique utilisée pour évaluer objectivement les problèmes d’intervention médicale et prendre les meilleures décisions en passant par une série d’étapes et de questions.

Par exemple, l’une des étapes fait référence au cadre de Maslow et vise à déterminer si les symptômes sont physiologiques ou psychosociaux.

Chaque chatbot a une colonne vertébrale qui ressemble beaucoup à un organigramme. Ils utilisent également généralement des arbres de décision, qui sont des organigrammes qui se concentrent sur les étapes qui impliquent des questions et se ramifient pour fournir différents nœuds finaux.

Qu’est-ce qu’un arbre de décision ?

Un arbre de décision est un type de diagramme ou d’organigramme qui se divise en plusieurs chemins de décision à travers différentes questions.

Les arbres de décision, ou diagrammes d’arbres/graphes d’arbres, tirent leur nom de leur apparence et de leur structure : ils ressemblent à des arbres inversés avec des branches qui se développent en plusieurs branches se terminant par un nœud feuille.

Comment créer un diagramme d’arbre de décision ?

Les diagrammes d’arbre de décision sont similaires aux organigrammes, mais leur structure est plus simple. Un arbre de décision commence par une seule question. Il y a des questions de suivi basées sur les options ci-dessus, et la structure se termine par des nœuds feuilles.

Un nœud feuille, contrairement à une branche, propose généralement une solution et complète la structure du diagramme, puisqu’il n’y a plus d’éléments à suivre.

Exemples d’arbres de décision

Regardez ces exemples d’arbres de décision :

Organigramme d’ingénierie

Un arbre de décision est moins courant pour utiliser des boucles et des mouvements circulaires. Le sens d’écoulement est constant, et ce type de diagramme ne va généralement que vers le bas ou de gauche à droite.

Cependant, les arbres de décision peuvent également être détaillés et accablants.

Dans l’exemple ci-dessous, vous pouvez voir comment un arbre de décision développe de plus en plus de nœuds de branche pour finalement produire seize nœuds feuilles (marqués en vert).

Arbre de décision

Si nous faisons pivoter l’image de 180 degrés, vous pouvez clairement voir que la structure ressemble un peu à un vrai arbre (d’où le nom).

Diagramme circulaire

Certains organigrammes ne sont pas censés se terminer par définition. Lorsque le processus est censé se répéter indéfiniment, nous pouvons appliquer des diagrammes de flux circulaires. Ces organigrammes peuvent être utilisés pour surveiller différentes étapes d’un cycle donné. Ils sont couramment utilisés dans un environnement professionnel.

Jetez un œil à l’exemple d’organigramme ci-dessous qui représente un cycle de vie de développement.

cycle de vie du développement

Les flux de conversation du chatbot sont plus sophistiqués, et un chatbot bien conçu ne doit pas répéter ses messages et se déplacer uniquement en rond. Par conséquent, les organigrammes circulaires sont rarement utilisés dans la conception de chatbot (bien que certaines étapes des organigrammes de chatbot impliquent de revenir en arrière ou de revenir à des états précédents).

Comment créer une carte de flux Chatbot ou un modèle d’arbre de décision ?

Les chatbots basés sur des règles utilisent des flux de conversation – des cartes de flux soigneusement conçues qui prennent en compte tous les résultats possibles de la conversation.

Essayez les chatbots gratuitement

Les organigrammes de chatbot doivent être aussi simples que possible.

Plus il y a de décisions et d’étapes de l’utilisateur, plus vous avez d’options de dialogue de chatbot à prévoir et à écrire ; leur nombre tend à croître de façon exponentielle.

La plupart des chatbots combinent des organigrammes et des solutions qui ressemblent arbres de décision réguliers. Découvrez cet exemple de chatbot eCommerce, propulsé par Tidio, gérant les retours de produits des clients :

L’éditeur Tidios peut être utilisé comme arbre de décision du chatbot.

Vous pouvez utiliser l’un des bots disponibles pour obtenir le bon modèles d’organigramme et personnalisez-les. Dans l’éditeur de chatbot, vous pouvez également repartir de zéro pour créer facilement un modèle d’arbre de décision et remplir les blancs.

Essayons d’analyser un exemple d’organigramme de chatbot.

Organigramme de remise

Comme vous pouvez le voir, concevoir un diagramme d’arbre de décision de chatbot Et convertir l’organigramme en un chatbot fonctionnel n’est pas si difficile !

Utilisez des organigrammes et des arbres de décision pour créer de meilleurs chatbots

Les chatbots sont un élément indispensable du service client du commerce électronique moderne. Pouvoir les concevoir est un atout majeur pour votre entreprise.

Les organigrammes et les arbres de décision peuvent être d’une grande aide pour créer des chatbots qui empêchent l’abandon de panier, augmentent votre taux de conversion et améliorent la qualité de l’expérience client.

Souviens toi:

  • Les chatbots sont comme des organigrammes interactifs, donc les mêmes règles de conception s’appliquent
  • Les nœuds de vos organigrammes doivent suivre une séquence logique
  • Votre organigramme doit être facile à lire et pas trop complexe (divisez-le en plusieurs organigrammes distincts si nécessaire)
  • Vos organigrammes et arbres de décision doivent toujours se terminer (cependant, vous pouvez influencer les étapes que vous suivez pour arriver au nœud final)
  • Vous pouvez cartographier votre mise en page avec un stylo et du papier et utiliser un créateur d’organigrammes d’éditeur de chatbot plus tard
  • Vous pouvez utiliser des modèles prêts à l’emploi et les ajuster en fonction de vos besoins (Tidio est équipé de 14 modèles d’organigrammes de conversation différents)

Vous devriez certainement essayer et créer vos propres cartes de flux de chatbot à partir de zéro ou en modifiant celles qui existent déjà !



Cet article a été traduit par tidio

Leave a Comment