Pages ou publications WordPress – lesquelles devriez-vous utiliser ?


Depuis son lancement en mai 2003, WordPress est devenu la plate-forme de site Web la plus utilisée au monde. La plate-forme WordPress alimente près de 37% des 1 million de sites Web les plus visités, selon BuiltWith Les données.

Compte tenu du faible coût (vous ne payez vraiment que pour l’hébergement), de la facilité d’installation et d’utilisation et de la flexibilité, WordPress est prêt pour les sites Web de toutes tailles, des blogs personnels aux entreprises.

Dites-moi en tant que fan. Je préconise son utilisation depuis presque le début de son existence en 2003.

J’ai travaillé sur de nombreux sites Web WordPress, et l’une des questions les plus courantes que je reçois encore concerne les pages par rapport aux publications, laquelle doit être utilisée ?

Avant de répondre à cette question, examinons en quoi les pages et les publications WordPress sont différentes.


Obtenez la confiance quotidienne des spécialistes du marketing par newsletter.


Sites WordPress

Les pages de WordPress sont censées contenir du contenu qui peut être considéré comme plus pérenne, comme la page d’accueil, les pages de produits/services ou le contenu de type À propos de nous.

Les pages peuvent être imbriquées pour créer une structure de répertoires en faisant d’une page le parent d’une autre.

Les pages ne peuvent généralement pas tirer parti des catégories, des balises et des auteurs, et ne sont généralement pas incluses dans les flux RSS du site Web.

Messages WordPress

La publication dans WordPress relie la plate-forme à ses racines en tant que plate-forme de blogs. Les messages étaient destinés à contenir des contenus liés à l’actualité, sensibles au facteur temps et autres qui pourraient être associés à des sites Web qui sont strictement des blogs.

Les publications sont sensibles au facteur temps et peuvent tirer parti des catégories, des balises et des auteurs pour les pages d’archives et la recherche de sites. Les messages sont inclus dans les flux RSS.

Les auteurs de contenu peuvent faire apparaître les articles dans une structure de répertoires en définissant des catégories, qui peuvent être dans des relations parent/enfant, et en créant la structure dans les paramètres Permaliens dans les paramètres WordPress.

Une chose cruciale à retenir : Les pages et les publications sont du contenu pour vos utilisateurs et les moteurs de recherche.

Le propriétaire du site Web établit son apparence et son utilisation. Les pages et les publications peuvent être utilisées de manière interchangeable dans n’importe quel but, bien que ce soit une très mauvaise idée de mélanger un contenu similaire entre les deux formats.

Sites WordPress Messages WordPress
Destiné au contenu permanent Destiné aux actualités ou au contenu du blog : très conditionné par le temps
Ils peuvent être imbriqués dans des tableaux parent/enfant pour créer une structure de répertoires. Peut s’intégrer dans une structure de répertoires en utilisant des catégories qui peuvent être imbriquées dans des relations parent/enfant
Les catégories, tags ou auteurs ne peuvent pas être utilisés Profitez des catégories, des balises et des auteurs.
Les flux RSS ne peuvent pas être utilisés pour partager du contenu Vous pouvez utiliser les flux RSS pour partager du contenu
Il peut être conçu comme le souhaite le propriétaire du site Web. Il peut être conçu comme le souhaite le propriétaire du site Web.
Il est considéré comme un contenu pour les visiteurs du site Web et les moteurs de recherche. Il est considéré comme un contenu pour les visiteurs du site Web et les moteurs de recherche.

Recommandations en évolution

Dans le passé, je recommandais souvent que le contenu à feuilles persistantes soit créé sous forme de pages. Ceux-ci incluraient des choses comme la page d’accueil, le produit/service et les pages à propos de nous, etc.

D’autres types de contenu pédagogique, lié à la météo et à l’actualité seraient créés sous forme de publications. Comme mentionné ci-dessus, cela suit ce que la plupart considèrent comme l’intention des pages et des publications.

Bien que cette façon de travailler soit encore tout à fait valable, j’ai récemment repensé ce conseil.

Parce que?

Beaucoup de sites Web sur lesquels j’ai travaillé récemment ont une architecture d’information terrible.

Pour bon nombre de ces sites, la plupart, sinon la totalité, du contenu se trouve dans le dossier racine du site Web. Certains sites ont du contenu sur le même sujet mélangé entre les pages et les publications. Le premier problème est relativement facile à résoudre, le second moins.

Une partie du problème est que WordPress est configuré pour mettre tout le contenu à la racine du site Web par défaut. Une autre partie est un malentendu sur la façon dont les pages et les publications sont censées fonctionner.

Mes recommandations sont maintenant légèrement différentes si un site est construit à partir de zéro ou subit une réorganisation importante.

Dans ce cas, j’ai deux recommandations basées sur le type de contenu qui constituera la majorité du site Web :

  • Pour les sites avec une majorité de contenu à feuilles persistantes, je recommande de faire du site toutes les pages.
    Cela permet aux pages d’être construites et imbriquées ensemble dans des relations parent/enfant pour construire une structure de dossiers logique. Même s’il y a un contenu de type blog opportun, les pages fonctionneront assez bien à moins qu’il n’y ait un besoin absolu de connexions de balises ou d’auteurs.
  • Pour les sites avec une majorité de contenu de type blog en temps opportun, je recommande que le site ne soit que des publications.
    Cela permet au contenu d’être organisé selon les catégories. Les publications permettent également l’utilisation d’archives d’auteurs et de balises. Ce type de configuration permet également des flux RSS faciles. La page d’accueil peut être configurée pour afficher les publications les plus récentes afin de la maintenir à jour avec les dernières informations.

L’un ou l’autre de ces arrangements fonctionnerait bien, car les pages et les publications ne sont que du contenu pour les visiteurs du site Web et les moteurs de recherche. Les deux formats de contenu peuvent être conçus pour répondre aux besoins du site Web.

Si des formulaires et d’autres fonctionnalités interactives sont nécessaires, ils peuvent être appliqués aussi bien aux pages qu’aux publications.

Du point de vue du référencement, le format du contenu sur le back-end n’est pas pertinent : ce qui est présenté aux utilisateurs et aux robots des moteurs de recherche est ce qui compte.

Dois-je tout déraciner et changer la structure de mon site ?

Comme je l’évoquais précédemment, je recommande de construire ce type de structure sur un nouveau site ou si un site subit des travaux importants, comme une nouvelle plateforme sur un nouveau thème ou une migration vers un nouveau design.

Si votre site Web fonctionne correctement et que vous ne remarquez aucun problème important, vous pouvez adopter une approche Si ce n’est pas cassé, ne le réparez pas.

pensée finale

La raison principale pour laquelle je modifie mes recommandations est la manque de structure de répertoire logique sur de nombreux sites que je supporte. S’il est tout à fait possible de créer une structure logique avec un mélange de pages et de publications, il est certainement beaucoup plus simple à mettre en place et à maintenir si le site est configuré avec un seul type de contenu.


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur invité et pas nécessairement celles de Search Engine Land. Les auteurs du personnel sont répertoriés ici.


Nouveau sur Search Engine Land

A propos de l’auteur

Elmer Boutin est vice-président des opérations pour wrightIMC, une agence de marketing numérique à service complet basée à Dallas. Après une carrière dans l’armée américaine en tant que traducteur et analyste du renseignement, il a travaillé dans le marketing numérique pendant plus de 25 ans, faisant tout, du codage et de l’optimisation des sites Web à la gestion des efforts de gestion de la réputation en ligne en tant qu’entrepreneur indépendant, webmaster d’entreprise et en agence. réglages. Il possède une vaste expérience et une expertise de travail pour des entreprises de toutes tailles, des PME aux entreprises de la taille de Fortune 5, y compris Wilsonart, Banfield Pet Hospital, Corner Bakery Cafe, Ford Motor Company, Kroger, Mars Corporation et Valvoline ; optimisation de sites Web axés sur le local, le commerce électronique, l’information, l’éducation et l’international.



Cet article a été traduit par searchengineland

Laisser un commentaire