Home SEO PageSpeed ​​​​Insights ajoute de nouvelles mesures de vitesse de Lighthouse

PageSpeed ​​​​Insights ajoute de nouvelles mesures de vitesse de Lighthouse

by Roger Montti
PageSpeed ​​​​Insights ajoute de nouvelles mesures de vitesse de Lighthouse


PageSpeed ​​​​Insights de Google a ajouté deux nouvelles mesures à l’API et à l’interface utilisateur PageSpeed ​​​​Insights pour Lighthouse. Les deux mesures étiquetées expérimentales sont désormais collectées pour les données de terrain, tandis que les données de laboratoire correspondantes peuvent être utilisées à des fins de diagnostic.

Mise à jour de la balise Google

Lighthouse est maintenant mis à jour avec les deux nouvelles mesures.

Les nouvelles métriques Lighthouse sont :

  • Interaction avec la peinture suivante (INP)
  • Temps jusqu’au premier octet (TTFB)

Temps jusqu’au premier octet (TTFB)

Beaucoup de gens connaissent déjà Time to First Byte, il existe depuis de nombreuses années et certains le connaissent peut-être déjà.

La métrique Time To First Byte (TTFB) mesure la rapidité avec laquelle le serveur répond à une demande de ressource.

L’importance de cette métrique est donc qu’elle aide à isoler un facteur (la réactivité du serveur) qui peut avoir un effet négatif sur toutes les autres métriques de chargement de page qui viennent après.

Cela fait du TTFB une mesure très importante à examiner à des fins de diagnostic.

Quiconque se concentre sur la mise à niveau de Core Web Vitals devrait jeter un œil à TTFB pour une éventuelle victoire rapide.

Ce qui a changé dans TTFB, c’est que c’est la première fois qu’il est disponible en tant que métrique dans la section des résultats de PageSpeed ​​​​Insights.

Chrome collectera et rapportera également les données de terrain TTFB pour la première fois.

Interaction avec la peinture suivante (INP)

L’interaction avec la peinture suivante (INP) est une toute nouvelle mesure qui représente le temps qu’il faut pour interagir avec la page entière, ce que appels google la “latence d’interaction globale.”

Les mesures INP représentent le temps qu’il faut pour interagir avec la page entière, contrairement au premier délai d’entrée, qui mesure uniquement le temps qu’il faut à la page pour répondre à la première interaction d’un visiteur du site.

Google utilise un exemple de page d’achat pour illustrer la différence entre un bon INP et un mauvais INP.

L’exemple d’une page d’achat montre une image cliquable qui génère une version de premier plan plus grande.

L’exemple de mauvaise réactivité est un utilisateur qui clique sur l’image et attend ensuite que quelque chose se produise pendant que l’image plus grande se télécharge dans le navigateur. Il n’y a pas de réponse de rétroaction au clic.

L’exemple de bonne réactivité est un utilisateur cliquant sur la même image qui répond immédiatement avec un graphique de chargement de page qui indique que la demande d’image a été reçue et est en cours de chargement.

Capture d’écran d’un élément de page Web responsive

Ce qui précède est un exemple de la façon dont la nouvelle métrique INP mesurera tous les éléments réactifs d’une page Web pour arriver à une représentation d’interaction pour Next Paint.

Web.dev de Google explique la nouvelle métrique Interaction to Next Paint (INP) :

« INP est une métrique qui vise à représenter la latence globale d’interaction d’une page en sélectionnant l’une des interactions les plus longues qui se produit lorsqu’un utilisateur visite une page.

Pour les pages avec moins de 50 interactions au total, INP est l’interaction avec la pire latence.

Pour les pages très engagées, l’INP est généralement le 98e centile de la latence d’engagement.

Nouvelle conception PageSpeed ​​​​Insights

Les deux nouvelles mesures sont disponibles pour examen dès maintenant dans l’outil PageSpeed ​​​​Insights.

Cependant, l’affichage des données de champ peut prendre un certain temps, car les données de champ proviennent d’utilisateurs réels du navigateur Chrome qui ont choisi d’autoriser l’envoi de données de vitesse de page à Google afin de visiter le site et d’enregistrer vos données.

Les meilleurs scores Web Vitals sont répertoriés en premier dans une rangée (en mode bureau).

Lighthouse affiche ensuite une deuxième ligne de statistiques :

  • Première peinture avec contenu
  • EN P
  • TTFB

Capture d’écran du nouvel écran des métriques Lighthouse

Phare Chrome Extension

Une autre façon de voir les nouvelles métriques est avec le Extension de phare chromé.

La façon de l’utiliser est de naviguer vers n’importe quelle page et une case carrée en haut à droite du navigateur deviendra rouge ou verte selon que la page passe ou non les mesures Core Web Vitals.

Cliquer sur la case elle-même active un affichage du CWV et des mesures expérimentales.

Capture d’écran de l’extension Chrome Lighthouse

Nouvelles métriques disponibles dans des outils tiers

Les nombreux outils de vitesse de page qui utilisent Lighthouse dans leur analyse afficheront également les métriques INP et TTFB.

Par exemple, WebPageTest.org affiche désormais les nouvelles mesures.

Capture d’écran des résultats de WebPageTest Lighthouse

Mises à jour des informations sur la vitesse de la page

Il existe également des mises à jour supplémentaires de l’outil PageSpeed ​​​​Insights.

Un changement notable est la vitesse à laquelle les résultats sont affichés, ce qui est obtenu en chargeant les données de terrain et de laboratoire en parallèle.

Un autre changement est que PageSpeed ​​​​Insights essaiera d’abord de résoudre les redirections HTTP avant de les envoyer à Lighthouse pour analyse. Auparavant, Lighthouse gérait les redirections HTTP lors de l’analyse.

Plus deux autres modifications supplémentaires :

“Les métriques Core Web Vitals (CWV) (LCP, FID, CLS) apparaissent directement sous l’évaluation CWV.

Nous avons ajusté la mise en page, en réduisant la verbosité et l’espace vertical.

Les données Lighthouse sont plus utiles

L’ajout de ces deux mesures, TTFB et INP, rend tous les outils de vitesse de page qui utilisent l’analyse Lighthouse beaucoup plus utiles. TTFB fournit des commentaires sur les problèmes liés au serveur qui peuvent être à la base de performances de vitesse médiocres ailleurs, et INP fournit un aperçu plus large des performances de la page que ce qui était auparavant disponible.

Devis

Lire l’explicateur INP officiel de Google

Interaction avec la peinture suivante (INP)

Lisez la récente mise à jour de Google TTFB Explainer

Temps jusqu’au premier octet (TTFB)

Lire les notes de version de PageSpeed ​​​​Insights

Notes de version pour l’API PageSpeed ​​​​Insights et l’interface utilisateur PageSpeed ​​​​Insights





Cet article a été traduit par searchenginejournal

Related Posts

Leave a Comment