Pourquoi l'optimisation du contenu existant entraînerait-elle une baisse des classements ?


Si seulement les bonnes intentions généraient des résultats SEO.

Malheureusement, ce n’est pas le cas, comme l’a récemment découvert Tamar d’Israël. Elle a soumis ce qui suit à Ask An SEO :

“Au secours ! Je viens de commencer à travailler dans une start-up. Les blogs sont un gâchis horrible pour de nombreuses raisons, mais il y a environ 20 blogs sur 140 qui convertissent certaines personnes à essayer notre logiciel.

Je voulais faire le strict minimum pour les optimiser, j’ai donc corrigé tous les titres H, fait en sorte que chaque article ait une méta description et vérifié que toutes les images avaient une balise alt.

En moins d’une journée, TOUS ces blogs ont perdu leur position sur les principaux mots-clés pour lesquels ils se classaient, selon Google Search Console. Ce qui donne?!

Je ne trouve aucune explication à cela nulle part ! Presque tous ont laissé tomber au moins 20 à 30 dans une position de mot-clé… passant du n ° 9, par exemple, au n ° 55 pour une requête principale. De l’aide s’il-vous-plaît.”

Bien que Tamar ait soumis le domaine, nous ne savons pas quels 20 des 140 blogs indexés nous examinons ici.

De plus, nous n’avons aucun contexte quant aux mots-clés pour lesquels vous vous êtes classé et pour lesquels vous avez perdu des classements.

Si c’était mon client, ce seraient les premières choses que j’aimerais voir.

Parlons donc de ce que nous savons.

Les fluctuations dans les classements sont normales car Google évalue le contenu nouveau/mis à jour, alors ne paniquez pas si peu de temps après le changement.

Si le problème persiste, nous aimerions commencer à rechercher les causes possibles.

Tamar, les chances que votre classement baisse en raison de l’ajout de texte alternatif ou de méta-descriptions sont minces, voire nulles.

Les méta descriptions ne sont pas un facteur de classement.

Et le texte alternatif, bien qu’il soit une aide importante à l’accessibilité, n’est qu’un facteur de classement pour la recherche d’images.

Revenir en arrière et optimiser en ajoutant du texte alternatif ne pouvait qu’aider.

Il nous reste donc à “réparer” les balises d’en-tête HTML.

Nous allons supposer qu’il ne s’agit pas d’un problème de référencement, car la baisse du classement serait plus large que les 20 publications qui avaient des mises à jour de contenu si tel était le cas.

Nous allons également supposer qu’il ne s’agit pas d’un concurrent ou deux qui intensifient leur jeu et vous éliminent, car ce sont des changements assez importants.

J’ai quelques suspects principaux.

Est-ce du bourrage de mots clés ?

Consignes Google pour les webmasters Ils sont clairs là-dessus :

Le “bourrage de mots clés” fait référence à la pratique consistant à charger une page Web avec des mots clés ou des chiffres dans le but de manipuler le classement d’un site dans les résultats de recherche Google. Souvent, ces mots-clés apparaissent dans une liste ou un groupe, ou hors contexte (pas en prose naturelle).

Remplir des pages de mots clés ou de chiffres entraîne une expérience utilisateur négative et peut nuire au classement de votre site.

Concentrez-vous sur la création d’un contenu utile et riche en informations qui utilise des mots-clés de manière appropriée et en contexte.

Si la “réparation” de vos sous-titres a ajouté un volume de mots clés anormal, Google a peut-être rétrogradé ces pages.

Avez-vous fait un gâchis de pertinence?

Selon les termes de mots-clés que vous avez essayé d’optimiser, cela peut avoir eu un impact négatif sur la perception de Google de la pertinence du contenu par rapport aux termes pour lesquels il était déjà classé.

Par exemple, vous pouvez supposer que parce qu’une page s’est bien classée et a généré du trafic qualifié pour [JIRA project management] que vous pourriez bâtir sur votre succès et profiter [agile project management]ainsi que.

Ce serait une erreur.

Peut-être que le comportement de l’utilisateur et sa compréhension sémantique du sujet amènent les algorithmes de Google à croire que :

  • les gens qui regardent [JIRA project management] ils cherchent un outil.
  • les gens qui regardent [agile project management] ils cherchent à se renseigner sur un processus.

En essayant d’optimiser le contenu existant pour un mot-clé avec une intention de recherche et une pertinence de sujet contradictoires, vous avez peut-être brouillé les pistes.

Rendre l’article moins ciblé pourrait affecter la perception de Google en tant que meilleure réponse aux requêtes pour lesquelles vous souhaitez vous classer.

Autres facteurs de qualité du contenu qui affectent votre capacité à vous classer

Je pense que l’une des deux actions ci-dessus était probablement responsable de la baisse de classement que vous avez subie sur ces 20 articles de blog.

Cependant, en examinant le site, plusieurs problèmes de qualité du contenu pourraient le freiner.

Mettez-les sur votre liste de priorités et voyez si vous pouvez améliorer les performances de ces pages d’argent dans la recherche :

Mettez à jour votre contenu obsolète.

Je vois des articles de blog avec 2020 dans le titre et l’URL comme contenu le plus récent dans certaines catégories.

Cela donne à Google et aux clients potentiels l’impression que vous ne créez pas et ne gérez pas activement les informations que vous publiez dans le monde.

Créer une stratégie de liens internes.

Je ne vois aucun lien interne dans les 10 articles de blog que j’ai examinés.

Les liens internes aident non seulement Google à comprendre la hiérarchie de votre site, ils transmettent également le PageRank et aident les visiteurs à rester engagés et à se déplacer sur votre site.

Améliorer la qualité de l’écriture.

Il y a des erreurs grammaticales et des problèmes avec la structure des phrases, l’utilisation des mots et d’autres mécanismes d’écriture qui rendent le contenu difficile à lire.

Engagez un éditeur et faites bon usage d’outils tels que grammaticalement Oui Hemingway pour améliorer la qualité de votre écriture.

Essayez d’autres optimisations avant de continuer

À tout le moins, cette expérience devrait servir de bon rappel de l’importance de tester toute modification apportée aux pages Web existantes avant une mise en œuvre plus large.

Documentez les changements que vous avez l’intention d’apporter et testez-les.

Voyez ce qui se passe. Mesurez les résultats.

N’oubliez pas non plus que les mêmes optimisations peuvent produire des résultats complètement différents sur une autre page.

Cela fait partie du plaisir du référencement !

Une bonne prochaine étape serait de faire un audit de contenu pour voir où se trouvent actuellement vos plus grandes opportunités.

Ensuite, hiérarchisez vos découvertes. Vous n’avez pas besoin de tout faire en même temps ; en fait, cela peut avoir des conséquences inattendues, comme nous l’avons vu ici.

La mise à jour et l’optimisation du contenu existant est une excellente pratique qui peut considérablement améliorer l’expérience utilisateur et les classements.

Mais c’est un processus. Ne vous précipitez pas.

Concentrez-vous d’abord sur vos pages et optimisations potentiellement les plus lucratives, et soyez toujours prêt à revenir en arrière si vous avez accidentellement abaissé votre classement.

Davantage de ressources:


Image en vedette : Shutterstock/ViDi Studio

Note de l’éditeur : Demandez à un SEO est une chronique hebdomadaire de conseils SEO rédigée par certains des meilleurs experts SEO du secteur, sélectionnés par Search Engine Journal. Vous avez des questions sur le référencement ? Remplissez notre formulaire. Vous pourrez voir sa réponse dans le prochain post #AskanSEO !





Cet article a été traduit par searchenginejournal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici