Pourquoi vous avez toujours des contrats pour le travail vidéo


Habituellement, j’ai toujours une sorte d’accord avant de tourner une vidéo pour un client. Qu’il s’agisse d’un e-mail ou d’un SMS, avoir quelque chose par écrit qui décrit ce que vous allez filmer, ainsi que ce que le client obtiendra en retour, protège tout le monde.

Cependant, j’ai eu une expérience récente qui a vite dégénéré car je n’avais pas de contrat en cours. Si vous êtes un vidéaste ou un cinéaste travaillant avec des clients, voici une histoire que vous devez entendre :

Soyez prudent en offrant un travail vidéo gratuit

Dans l’ouest de Los Angeles, je travaille comme journaliste à temps partiel pour un journal local. écriture indépendante Cela a toujours été ma principale source de revenus, mais je me lance occasionnellement dans le travail cinématographique pour offrir une valeur supplémentaire aux personnes interrogées et aux clients qui pourraient utiliser le marketing. Après avoir parlé avec mon rédacteur en chef du journal, il m’a confié une mission dans un restaurant franchisé local qui rouvrait après une longue période d’arrêt en raison de COVID-19.

J’ai appelé le contact, pris rendez-vous pour l’entretien et les ai rencontrés sur place quelques jours plus tard. L’interview n’avait rien de spécial, nous avons expliqué pourquoi le restaurant avait fermé, les changements qu’ils avaient apportés pour respecter les directives COVID-19, les nouvelles mises à jour de leur menu.

Bientôt, l’entretien s’est terminé et le PDG à qui je parlais m’a demandé quand l’article sortirait. Je lui ai dit que cela prenait généralement environ une semaine, et tout de suite, il a regardé son assistant et lui a demandé quelles autres campagnes de marketing ils pourraient faire pour faire connaître leur relance. Elle secoua la tête et haussa les épaules.

Ils devaient rouvrir dans environ 10 jours, et au lieu d’autres tactiques et du nouvel article, ils recherchaient quelque chose d’amusant et engageant pour attirer plus de clients. Étant le freelance que je suis, j’ai rapidement vu cela comme une opportunité d’attirer un nouveau client.

Après tout, ils étaient une énorme franchise avec d’autres emplacements à travers le pays. Je me suis dit : “Si je peux créer gratuitement une excellente annonce pour eux, ils seront peut-être plus enclins à me réserver pour de futures campagnes.” Dans ma tête, c’était une situation gagnant-gagnant : ils recevraient une publicité vidéo gratuite à partager en ligne et je pourrais faire mes preuves dès le départ et gagner leur confiance pour un travail futur.

Après réflexion, je suis intervenu et j’ai fait mon offre. J’enregistrerais une publicité gratuite de 30 secondes pour eux, et en retour, ils marqueraient mon entreprise sur les réseaux sociaux pour m’aider à gagner en visibilité. Le directeur général et son assistant ont été ravis de la proposition et nous avons tous été d’accord. Malheureusement, ce qui s’est passé ensuite est exactement la raison pour laquelle vous ne voulez pas offrir de travail gratuit, surtout lorsque vous n’avez rien de confirmé par écrit.

Donnez-leur un pouce et ils prennent un mile

El arreglo inicial fue que yo entraría en el servicio de cena simulado del restaurante y filmaría un anuncio de video rápido de esa noche, iría a casa y editaría el metraje, y luego se lo enviaría para que pudieran compartirlo la mañana de su fecha de lanzamiento réel. . Cependant, une fois qu’ils m’ont mis dans leur poche, ils ont commencé à me traiter comme leur domestique.

Le lendemain, le préposé m’a appelé et m’a demandé si j’irais dans un autre endroit de la ville pour filmer la nourriture afin que les choses soient moins mouvementées lors du faux service de dîner. Instantanément, j’ai su que ce n’était pas du domaine de ce dont nous avions déjà convenu, mais je suis un gars patient, alors j’ai quand même accepté.

Ce qui a suivi a été une journée de tournage de 5 heures au cours de laquelle j’ai couru dans la cuisine et j’ai servi des tonnes de nourriture à certains employés qui ont proposé de s’asseoir en tant que figurants. Quand nous avons fini, je leur ai dit que j’avais plus qu’assez d’images pour leur faire une bonne annonce, mais ils ont quand même insisté pour que j’aille au faux service pour photographier les gens en action et les invités qui arrivent.

J’ai résisté, mais j’ai quand même accepté d’être là. De plus, ils n’arrêtaient pas de m’offrir de la nourriture gratuite, un autre signe qu’ils vous trompaient. Malgré le trou dans mon estomac (qui pourrait provenir de la nourriture), je suis rentré chez moi, j’ai coupé les images et je leur ai donné un annonce de haute qualité qu’ils ont précédé d’utiliser sur leur compte Instagram le jour même.

Fait intéressant, ils ont oublié de nous taguer lorsqu’ils l’ont posté et j’ai dû envoyer un message au compte pour corriger l’erreur. C’était beaucoup de travail, mais j’ai essayé de rester positif…

À quelle vitesse les gens oublient leur place

Donc, deux jours plus tard, je suis arrivé au faux service et le PDG était là pour préparer la devanture de la maison pour la nuit. Il est gentil au début, mais tout d’un coup, il commence à nous ordonner, ainsi qu’à mon associé, d’aller prendre des photos de l’espace.

Nous rions et nous regardons, mais essayons de ne pas prendre cela trop au sérieux. Après tout, les gens sont stressés et nous étions là pour les aider à avoir une belle ouverture. Mais de nulle part, l’attitude du gars a empiré. Il nous a de nouveau ordonné de prendre une photo spécifique de la salle à manger sans personne d’autre dans l’espace.

Nous avons préparé notre équipement et essayé de la prendre en photo, mais les employés ont continué à traverser le cadre et à l’interrompre. Cela a duré environ 10 minutes avant que le PDG ne revienne dans la salle à manger et nous crie de nous dépêcher de prendre la photo. Une fois de plus, nous avons ri et nous nous sommes gratté la tête de la rapidité avec laquelle ce client a oublié sa place dans notre arrangement.

Nous étions là gratuitement pour les aider et pourtant il a agi comme s’il nous avait embauchés pour être là. Encore une fois, ce type de comportement aurait pu être facilement géré avec un contrat approprié, mais le flou des lignes a permis aux gens de se croiser facilement avec un mauvais comportement.

La nuit s’est déroulée comme ça : le PDG nous a aboyé pour que nous fassions différentes tâches que nous n’avions pas été embauchés ou que nous n’avions pas accepté de faire, et finalement la nuit a atteint son paroxysme lorsqu’on nous a demandé de filmer une célébrité assistant à l’événement. .

Les gens essaieront de vous forcer sans contrat en cours

À la fin de la nuit, une célébrité célèbre s’est présentée au restaurant, et bien sûr le PDG voulait que nous tournions des images d’eux.

Heureusement, la star a eu la gentillesse d’être d’accord et nous les avons filmés en train de dire quelques promotions pour le restaurant. Lorsque nous avons terminé, nous avons fait de notre mieux pour rester gentils avec le client et tenir notre promesse. Dans l’ensemble, ils étaient satisfaits des résultats et sur la base de l’annonce précédente que je leur ai faite dès le premier jour de la session, ils étaient convaincus que la prochaine serait incroyable. Nous sommes donc rentrés chez nous et avons commencé le montage.

Après quelques heures, nous leur avons envoyé des annonces incroyables qu’ils ont adorées et publiées sur leur site Web. Encore une fois, ils n’ont pas réussi à nous taguer et j’ai dû leur rappeler, mais dans l’ensemble, nous nous sommes conformés et ils étaient contents, avons-nous pensé.

Quelques jours plus tard, j’ai reçu un e-mail de l’assistant demandant les images brutes de la célébrité afin qu’elles puissent être utilisées dans des publicités supplémentaires. Bien sûr, nous étions heureux de l’accueillir, mais je lui ai demandé de nous payer des frais pour les images supplémentaires, car cette demande était en dehors de l’accord initial que nous avions conclu.

En termes de normes de l’industrie, de nombreux vidéastes ne fourniront pas de séquences brutes aux clients, mais si elle était prête à payer pour cela, cela ne me dérangeait pas de le lui donner. Après avoir fait la demande, elle m’a répondu immédiatement avec le message suivant :

“Puisque vous avez tourné les images dans nos installations, nous détenons les droits exclusifs sur ces images et vous devez nous les remettre. Vous n’avez pas droit à un paiement. Veuillez nous faire savoir comment nous pouvons obtenir les images de votre part dès que possible.”

J’étais abasourdi. Toute recherche Google vous le dira que, à moins qu’il n’y ait un contrat en place, tous les droits sur les images prises appartiennent au caméraman. Le sorcier avait clairement tort, mais plus important encore, il m’avait créé beaucoup de problèmes inutiles en n’ayant rien écrit à l’avance.

Je suis rapidement revenu vers lui et lui ai expliqué pourquoi je ne pouvais pas lui donner les images, et lorsqu’il a répondu, nous avons convenu par e-mail de lui donner toutes les images brutes pour quelques centaines de dollars. En fin de compte, je n’avais aucune utilité pour les images de toute façon, et il était assez clair que ce client n’était pas quelqu’un avec qui je voudrais travailler à nouveau.

Le lendemain, je les ai rencontrés à leur siège et j’ai téléchargé les cartes. J’ai également rédigé un accord de transaction et je me suis assuré que nous le signions tous les deux afin qu’il n’y ait pas de confusion quant à l’avancement des images. Leçon apprise.

Avec Fiverr, vous n’avez pas à vous soucier des contrats

Bien que toute l’expérience m’ait explosé au visage, je suis parti avec une appréciation plus profonde de ce que les contrats font pour les deux parties impliquées.

En tant que pigiste, vous avez besoin de protocoles qui vous protègent à tout moment. Avant tout, vous avez besoin que les clients sachent quelle valeur vous leur apportez et ne les mettez pas dans une situation où ils profitent de vous. Heureusement, cinq a des contrats intégrés à la plate-forme qui ont toujours vos meilleurs intérêts à l’esprit.

Par exemple, avec travail de film que vous obtenez à travers fiverr, les clients sont déjà informés de ce qu’ils peuvent attendre de vous en tant que créateur. De plus, Fiverr a mis en place un système qui garantit que vous êtes payé à temps et que les clients ne vous demandent pas plus que ce qui avait été initialement convenu. Tout est défini dans l’accord et vous pouvez vous concentrer sur quelque chose de significatif.

Je sais que cela semble bien d’essayer de faire de belles choses pour les autres, mais quand il s’agit de travailler avec la vidéo, essayez de garder vos bonnes actions pour votre famille et vos amis. En ce qui concerne les clients, ayez toujours un contrat en place qui garde tout le monde sur la même longueur d’onde.



Cet article a été traduit par fiverr

Laisser un commentaire