Quand et comment analyser les métriques UX pour améliorer le SEO


Il existe de nombreuses stratégies de référencement disponibles pour améliorer les performances du site Web. Cependant, la plupart des stratégies se concentrent sur l’augmentation des sessions.

Que se passe-t-il une fois que ces utilisateurs arrivent sur votre site ?

Comme David Freeman l’a expliqué en 2017, l’expérience utilisateur est essentielle pour l’avenir du référencement, et ce qui est bon pour le consommateur est bon pour les performances de recherche organique.

En analysant les interactions des utilisateurs sur les menus de navigation du site Web, en mesurant la profondeur de défilement, les clics sur les boutons, l’interaction avec les champs de formulaire et même les erreurs JavaScript, nous pouvons voir les obstacles potentiels à la conversion.

Les mesures de l’expérience utilisateur (UX) peuvent être facilement suivies sur des plates-formes gratuites et payantes telles que Microsoft Clarity, Hotjar et d’autres plates-formes.

Comment mesurer l’expérience utilisateur avec Microsoft Clarity

Avant de vous inscrire à une plateforme de suivi UX, vérifiez la conformité GDPR et CCPA, les limites de trafic, l’échantillonnage de données ou le partage de données avec des tiers et le modèle de tarification.

Étant donné que Microsoft Clarity répond à tous ces critères et sera toujours un service gratuit, il s’agit d’un outil rentable pour mesurer l’UX.

Inscrivez-vous avec Clarity en utilisant votre compte Microsoft, Facebook ou Google. Ensuite, une fois connecté, créez un nouveau projet pour votre site Web.

Vous devrez ajouter le code de suivi Clarity à votre site Web, qui se trouve à l’adresse Paramètres > Paramètres > Comment installer Clarity. Cette installation peut être effectuée en ajoutant manuellement le code à vos pages Web ou via des plateformes tierces comme Google Gestionnaire de balises.

Veuillez prévoir jusqu’à deux heures pour que les données apparaissent dans votre projet Clarity.


Obtenez la confiance quotidienne des spécialistes du marketing par newsletter.


Quand analyser les métriques UX

Avant d’analyser les données fournies par Clarity (ou toute autre plateforme de mesure UX), n’oubliez pas de considérer :

  • La période des données à analyser (jours, semaines, mois)
  • saisonnalité potentielle
  • L’influence d’autres campagnes marketing (hors ligne et en ligne)
  • La quantité de données que vous analysez (pour la signification statistique)

Selon la moyenne quotidienne du nombre total de sessions sur votre site Web, cela peut prendre deux semaines ou plus de 10 semaines pour collecter suffisamment de données à référencer pour une analyse et des tests plus approfondis. Plus il y a de données, mieux c’est !

Apprenez de Benny Blum quand est le bon moment pour commencer à analyser les données et quand les données peuvent être considérées comme statistiquement significatives (valeur p de 5 % ou moins).

Comment analyser les métriques UX

En utilisant Microsoft Clarity comme exemple, commencez par afficher les enregistrements de session avec des erreurs JavaScript et ces comportements utilisateur anormaux :

  • clics morts. Ceux-ci se produisent lorsqu’un utilisateur clique ou appuie sur une page sans aucun effet, ce qui peut être des utilisateurs cliquant sur un élément non lié, tel qu’un bouton, une référence dans le texte ou un élément de navigation.
  • clics de rage. Cela se produit lorsqu’un utilisateur clique ou appuie sur la même petite zone, ce qui peut être dû à la lenteur de la réponse du site Web lorsqu’il clique sur un lien, ou aux utilisateurs qui mettent en évidence le contenu du texte pour plus d’informations.
  • déplacement excessif. Cela se produit lorsqu’un utilisateur fait défiler une page plus que prévu, ce qui peut signifier que les utilisateurs ne peuvent pas trouver les informations dont ils ont besoin dans le contenu.
  • dos rapides. Cela se produit lorsqu’un utilisateur a navigué sur une page, puis est revenu rapidement à la précédente, ce qui pourrait être considéré comme un rebond de page en raison d’un clic accidentel ou d’un contenu non pertinent.

En visionnant ces enregistrements, vous pouvez découvrir des problèmes techniques inconnus, comment améliorer les liens internes et des idées pour modifier la conception des pages.

Vous pouvez également enregistrer des enregistrements (favoris) montrant un comportement utilisateur intéressant, pour y revenir rapidement ultérieurement. Vous pouvez partager des enregistrements via un lien (qui expire après 30 jours maximum) ou dans un e-mail.

En utilisant les filtres, vous pouvez trouver les enregistrements qui vous intéressent. Par exemple, filtrez par appareils mobiles au cours des sept derniers jours pour les utilisateurs en Australie qui sont entrés sur le site via une URL commençant par x (pour inclure également UTM), avec une session de plus d’une minute, pour voir comment ils interagissent avec votre page de destination localisée.

L’analyse de la carte thermique fournit également des informations sur la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu et sur les appels à l’action les plus efficaces. Voyez quels éléments d’une page Web obtiennent le plus de clics (sur PC, tablette ou mobile) et si cet élément est une vidéo, un bouton, un lien dans le texte, une navigation déroulante ou un lien de pied de page, ou autre chose.

Si l’appel à l’action clé de votre page n’obtient pas le plus de clics, essayez de modifier sa conception, par exemple en en faisant un bouton flottant, un élément plus grand ou en utilisant un contenu différent autour de lui.

La distance à laquelle les utilisateurs font défiler la page (en moyenne) sur un PC, une tablette ou un appareil mobile peut également varier en fonction de la mise en page et de la réactivité de l’appareil. Voyez jusqu’où les utilisateurs sont prêts à se déplacer pour trouver les informations qu’ils recherchent et si vous manquez du contenu important.

Si seuls quelques utilisateurs défilent jusqu’au pied de page et qu’il y a peu de clics et d’engagement, essayez de modifier la mise en page de votre page et d’ajuster votre contenu, vos en-têtes ou vos médias.

Commencez à collecter des données dès aujourd’hui

Ne manquez pas l’opportunité d’améliorer vos sites Web avec des informations UX basées sur les données. Créez un compte, implémentez le code de suivi et commencez à mesurer dès aujourd’hui.


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur invité et pas nécessairement celles de Search Engine Land. Les auteurs du personnel sont répertoriés ici.


Nouveau sur Search Engine Land

A propos de l’auteur

James Hare est le responsable SEO de l’agence de recherche Bliss. Qu’il s’agisse de génération de prospects B2B, de commerce de détail en ligne ou de croissance du lectorat de blogs, James adore discuter des stratégies et des objectifs marketing pour aider les entreprises à tirer le meilleur parti de leurs investissements marketing numériques.



Cet article a été traduit par searchengineland

Laisser un commentaire