Home Freelancer Quel est votre style de productivité ? | Blog Fiverr

Quel est votre style de productivité ? | Blog Fiverr

by saber
Fiverr Blog logo


Peu importe à quel point vous êtes ambitieux ou la quantité de caféine que vous avez ingérée ce matin-là, tout le monde a des jours où il travaille dur. Mais si vous continuez à avoir des blocages mentaux ou créatifs, il est possible que vous ne soyez tout simplement pas en phase avec votre meilleure façon de travailler.

Nous avons discuté avec l’expert-conseil en productivité des entreprises Carson Tate de travailler simplement sur les quatre principaux styles de productivité et comment les pigistes peuvent utiliser cette connaissance de soi pour mieux optimiser leur temps.

Qu’est-ce qu’un style de productivité ?

D’après le livre de Tate, juste travailler, un style de productivité est simplement la façon dont vous travaillez naturellement le mieux. Les quatre styles de productivité sont :

Prioritaires Les priorités penchent vers une pensée logique, analytique, quantitative, réaliste et factuelle. Ils peuvent utiliser le temps efficacement et évaluer avec précision le temps qu’il faudra pour accomplir une tâche. Les priorités sont axées sur les objectifs, cohérentes et tiennent leurs promesses.

planificateurs Ce sont ceux qui préfèrent une pensée organisée, détaillée et séquentielle. Vous pouvez les trouver en créant des listes de tâches détaillées, en planifiant chaque rendez-vous et en ne jurant que par les journaux et les planificateurs.

arrangeurs Les arrangeurs dérivent vers une pensée émotionnelle, interpersonnelle et de soutien. Ils sont des cerveaux pour voir les forces des autres, constituer des équipes de tueurs et peuvent prendre des décisions de manière intuitive.

Visualiseurs Ils préfèrent une pensée holistique, intuitive, synthétique et intégrée. Ce sont des experts pour prendre des idées disparates et les synthétiser en une seule idée cohérente. À leur tour, ils génèrent des idées de projets créatifs et innovants. Comme vous pouvez l’imaginer, si vous êtes un infographiste Soit illustrateur, vous êtes probablement un visualiseur. Et si vous êtes un assistant virtuelce serait probablement un planificateur ou un priorisateur.

Gardez à l’esprit que même si de nombreuses personnes peuvent avoir un mélange de styles différents, elles ont tendance à avoir un mode de travail principal préféré. Vous pouvez également découvrir votre style de productivité en prenant ceci test d’évaluation du style de productivité. Une fois que vous avez identifié votre meilleur style de productivité, voici comment en tirer le meilleur parti pour alimenter vos périodes de travail.

Calculez vos périodes d’alerte maximales.

L’énergie est un élément important pour savoir quand vous travaillez le mieux. Tate recommande de commencer par vous demander quand vous êtes le plus alerte, ce que vous avez tendance à faire pour vous interrompre et avec quels types de tâches vous vous interrompez. Quel que soit votre style de productivité, concentrez-vous sur le moment où votre énergie atteint son maximum pendant la journée. Certaines personnes peuvent profiter d’une concentration profonde le matin, tandis que d’autres sont des noctambules. Il y a aussi des gens qui ont des pics d’énergie le matin et le soir et qui ont tendance à avoir peu d’énergie pendant la journée. Ensuite, vous pouvez regrouper vos tâches en conséquence. Si votre énergie et votre concentration culminent le matin, utilisez ce temps pour vous concentrer et travailler sur les tâches les plus difficiles, qu’il s’agisse de créer une copie pour un site Web ou de conceptualiser des images pour une infographie. Ensuite, pendant vos périodes de baisse d’énergie, travaillez sur des tâches qui nécessitent moins d’espace mental, comme l’envoi d’e-mails, la prise d’appels de clients, la recherche ou l’envoi de factures.

Organisez votre journée en conséquence.

Sur la base de la notion de “travail en profondeur” de l’expert en productivité Cal Newport, où vous avez des périodes de temps ininterrompues afin que vous puissiez vraiment trouver votre concentration profonde et produire votre meilleur travail, Tate recommande de faire un vidage de cerveau. Ce n’est qu’après avoir débarrassé votre cerveau de toutes ces “choses à faire” ennuyeuses que vous pouvez écrire cela copie de vente ou inventer un meurtrier campagne de marketing sur les réseaux sociaux.

Si vous le priorisez, bloquez votre temps par petits paliers toutes les 20 minutes ou une demi-heure par exemple. Si vous êtes un planificateur, divisez votre temps en tranches plus importantes et abordez chaque tranche de temps comme un mini-projet. Et si vous êtes un arrangeur ou un visualiseur, organisez vos journées autour d’un thème, comme la création, l’idéation, la gestion ou la prospection.

Créez un espace physique idéal.

L’espace affecte notre façon de travailler, donc être vraiment conscient de nos attentes façonnera notre comportement, explique Tate. “Façonnez votre environnement afin que les comportements que vous souhaitez soient plus probables”, explique Tate. Donc, si vous êtes un visualiseur, il y a de fortes chances que vous vous épanouissiez dans des environnements nouveaux et diversifiés. Mélanger les choses en vous rendant dans un espace de coworking ou un café peut stimuler votre créativité. De plus, vous voudrez vous assurer que votre espace est visuellement stimulant.

Ajoutez des touches de couleur, ornez les murs avec certains de vos artistes ou citations préférés, et assurez-vous que vos outils sont à portée de main et que vous pouvez les voir. Si vous êtes un planificateur, créez un environnement hautement structuré, avec des planificateurs de la taille d’un mur et des listes de tâches sur votre bureau. Et ouvrez votre tableau de bord Asana ou Trello lorsque vous commencez à travailler.

Pour que les prioristes fassent de leur mieux, ils doivent commencer la journée en se concentrant sur les deux ou trois choses les plus importantes qu’ils doivent faire. Il est utile de les écrire avant d’aller vous coucher la veille. Les arrangeurs peuvent se retrouver dans des blocages s’ils passent trop de temps seuls et feraient mieux dans un espace de coworking.

Il est essentiel de créer un espace de travail confortable avec le bon type de stylos ou de plantes, placés directement sur le bureau pour vous aider à vous concentrer. Quoi que vous fassiez, assurez-vous simplement de délimiter clairement vos espaces de travail et de repos. C’est un défaut courant chez de nombreux pigistes qui travaillent à domicile. Vérité : Connaître votre style de productivité vous aidera à créer votre meilleur travail. Profitez donc du contrôle que vous avez sur votre temps et votre environnement en tant que pigiste pour synchroniser votre emploi du temps, votre espace de travail et vos habitudes afin d’augmenter votre productivité. Vos collègues et clients vous remercieront.

Quel est votre style de productivité préféré ? Que pouvez-vous changer pour augmenter votre productivité ? Sonnez dans la section des commentaires ci-dessous!



Cet article a été traduit par fiverr

Related Posts

Leave a Comment