Home Marketing Rapport sur les réseaux sociaux : modèles, outils et analyses

Rapport sur les réseaux sociaux : modèles, outils et analyses

Rapport sur les réseaux sociaux : modèles, outils et analyses


Lorsqu’une entreprise de marketing est opérationnelle, il est temps de trouver un moyen de mesurer son efficacité. Évidemment, les spécialistes du marketing doivent également savoir expliquer en quoi consiste leur travail aux clients. Le rapport sur les médias sociaux est essentiel pour suivre les résultats et tester la productivité. Mais il ne suffit pas de jeter les données sur papier, les informations doivent être organisées de manière complète, facile à digérer et visuelle.

Le rapport sur les réseaux sociaux est un moyen basé sur les données d’assumer la progression des activités de telic sur les réseaux sociaux dans le cadre du programme marketing. Le bon rapport montrera ce qui a déjà été réalisé, quelle stratégie de contenu fonctionne le mieux et quels outils n’ont pas du tout réussi.

Avant de plonger dans les détails et les techniques spécifiques de création d’un rapport, il sera utile d’examiner tous les indicateurs et délais disponibles pour décider lesquels d’entre eux doivent être mentionnés et expliqués dans le rapport et comment ils seront exprimés.

Le rapport sur les médias sociaux est le seul moyen de vérifier l’influence de votre activité médiatique sur la société. Il montre comment vos efforts fonctionnent et rend le mécanisme pour attirer l’attention du public transparent pour les clients.

Les statistiques indiquent que les spécialistes du marketing qui se fixent des objectifs déclarent réussir 3 à 4 fois plus souvent.

Mais pour le suivi des objectifs il est nécessaire de collecter et d’interpréter les données, et pour corroborer les résultats de la campagne atteints, le rapport du réseau social cible est obligatoire. Il montre la puissance de votre stratégie actuelle et vous aide à modifier et à améliorer les performances du contenu pour faire passer votre entreprise au niveau supérieur.

Un examen régulier et continu des mesures conduira à une amélioration du flux de travail quotidien en comprenant comment l’impact d’Instagram est mesuré. Des rapports clairs et détaillés sur les médias sociaux créent la base des décisions futures, car ils se terminent simplement par la conclusion de ce que les données vous ont appris. L’intégration de ces leçons conduira très probablement à une amélioration des performances des médias sociaux.

Le rapport médiatique qu’il contiendra sera déterminé par les objectifs de la campagne. Vous pouvez viser une plus grande sensibilisation du public ; dans ce cas, vous devez vérifier la participation des abonnés à l’activité. Les métriques de suivi seront donc primordiales. Si vous vendez des choses en ligne, il est logique de se concentrer sur le trafic et les achats provenant d’Instagram.

Quelle que soit votre activité, les valeurs de la campagne marketing sont toujours basées sur l’objectif principal de l’entreprise. Qu’il s’agisse d’objectifs à court ou à long terme, il est essentiel de toujours s’en souvenir lors de la préparation des rapports sur les réseaux sociaux, afin que toutes les victoires ou tous les échecs soient évidents.

Avant d’examiner vos données, assurez-vous que la liste des objectifs est identifiée et établie, sinon le rapport n’aura aucune valeur.

  • En fonction de l’orientation de la campagne (orientée vers l’entreprise ou le produit), vous pourriez être intéressé par :
  • Le nombre d’utilisateurs qui ont cliqué sur le lien publié ou ouvert le site Web via le lien actif dans la publication Instagram
  • Quels indicateurs se sont améliorés et lesquels se sont détériorés par rapport à la campagne précédente
  • Comment le public a-t-il réagi au lancement du nouveau produit/de la nouvelle collection ?

Pour répondre à ces questions, des indicateurs clés de réussite commerciale ont été utilisés :

  • Les abonnés montrent combien de personnes veulent rester en contact avec la marque et aussi le public que les publications atteindront, tout en étant un indicateur de la popularité des marques.
  • Les renvois vous indiquent quel type de contenu vos abonnés préfèrent. L’analyse approfondie de la publication la plus et la moins partagée fournit les connaissances nécessaires pour créer le portrait du public cible. Les republications vous permettent également d’étendre l’activité des non-abonnés. Le nombre croissant ou décroissant d’attaquants précisera si vous avez choisi la bonne ou la mauvaise direction pour toute la campagne sur les réseaux sociaux.
  • Les likes sont légèrement moins informatifs car différentes personnes suivront des intentions différentes tout en aimant le contenu. En même temps, c’est un bon indice de preuve sociale et sur Instagram, cela peut influencer la position dans laquelle vos publications apparaîtront dans l’actualité.
  • Les clics sont une mesure importante pour toute entreprise vendant des produits, car ils montrent le trafic généré par le canal de médias sociaux spécifique. Suivez chaque publication pour savoir quel type de contenu incite les gens à acheter vos produits. Connaître les goûts du public vous mènera à de futures campagnes.

Les données que la présentation finale doit contenir dépendent des réponses aux questions suivantes :

  1. Qui est votre client ? Essayez de ne pas dessiner une image trop floue. Il est toujours plus facile de découvrir ce qui excite la femme de 25 ans avec une éducation supérieure et un revenu décent que de deviner ce que les 15 à 30 ans du sud du Pays de Galles pourraient aimer. Essayez d’être aussi précis que possible.
  2. Examinez-vous les progrès en cours ou inspectez-vous les résultats d’une campagne particulière ?
  3. Quelles données sont les plus étroitement liées aux objectifs de la campagne ?

Ces réponses vous guideront dans la formation de la structure du rapport.

Les objectifs à long terme créent une vue d’ensemble, mais le moyen le plus efficace de mettre à jour la croissance de vos médias sociaux est de collecter et d’analyser des données tous les mois. Cependant, le calendrier hebdomadaire ou trimestriel pourrait également être utilisé pour visualiser les progrès. Pour certaines campagnes courtes, il suffit de déterminer la position de départ et de résumer les données à la fin. Cela fonctionnera si vous faites la promotion, par exemple, des soldes sur 3 jours sur votre compte Instagram.

Le mois est une période suffisamment longue pour estimer votre activité quotidienne sur les réseaux sociaux et mettre en évidence les gains, les pertes et les possibilités en cours.

Dans certains cas, il est possible d’utiliser un instantané, le résumé des chiffres pour la période choisie, sans le comparer avec les résultats des campagnes précédentes. Cependant, les statistiques d’une période à l’autre donnent un meilleur aperçu de la croissance et des changements survenus depuis le dernier rapport.

Le rapport mensuel vous permet de suivre le processus SMM, de tirer des conclusions sur l’efficacité de la stratégie choisie et de corriger certaines actions pour des résultats plus positifs.

Mais penser que le rapport mensuel n’est qu’une copie du tableau de bord analytique de la plateforme est une dangereuse erreur. La partie principale du document est une interprétation des chiffres dans la connaissance de la façon d’améliorer l’efficacité des affaires en ligne.

La première étape consiste à choisir un intervalle entre les deux rapports. Dans n’importe quel réseau social, vous devrez définir les dates pour obtenir des métriques natives. Et n’oubliez jamais à qui vous présentez l’examen, car les données et les informations doivent être compréhensibles et appropriées.

Tout d’abord, rassemblez vos indicateurs de performance clés, notamment :

  • nouveaux adeptes;
  • atteindre;
  • engagements (j’aime, commentaires et partages) ;
  • clics ;
  • quantité et fréquence des publications;
  • Circulation;
  • conversions

Mais les données seules ne disent pas grand-chose et doivent être expliquées en fonction de leur proximité avec les objectifs établis.

Le schéma de base des rapports sur les médias sociaux comprendra :

  1. Introduction explication de l’objectif à atteindre, description des outils et technologies utilisés pour y répondre. La création d’un contexte rendra le rapport plus facile à digérer pour un public non préparé comme les propriétaires d’entreprise, etc.
  2. Brève conclusion des réalisations. Mettre en évidence les principaux résultats de la période.
  3. Le suivi des données comprendra de nombreux chiffres. Vos objectifs dicteront exactement les statistiques à fournir, mais ce sont les mesures les plus courantes : nombre d’abonnés, nombre de publications, nombre de likes et de partages, portée moyenne des publications, nombre de partages, nombre de publications ou d’histoires vues, les plus populaires. publications, nombre de conversions et de prospects générés, montant dépensé pour la campagne. Des données supplémentaires peuvent également être incluses si cela convient à la stratégie.
  4. D’autres réalisations extraordinaires qui ne peuvent être exprimées en chiffres. Disons que vous avez obtenu l’approbation de l’influenceur clé ou des commentaires en vedette qui peuvent être utilisés dans de futures campagnes.
  5. L’analyse est le cœur de la déclaration, où tous les chiffres sont expliqués et comparés si nécessaire et utile. Par exemple, vous pouvez mesurer et comparer le nombre de clics et le trafic total ou les conversions. Il comprend généralement une marque de l’évolution des performances de votre compte par rapport à une période précédente et met en évidence les publications les plus et les moins réussies.
  6. Le résumé est un dernier point de l’examen, où vous devez tirer des conclusions sur les leçons tirées des métriques et proposer des variantes sur la façon d’améliorer leurs performances.

Lorsqu’il est temps de créer votre rapport sur les médias sociaux, nous vous recommandons de suivre les étapes. Cela vous aidera à ne pas vous perdre dans les métriques et vous permettra de rester concentré sur ce qui compte vraiment. Les membres de votre équipe et vos clients apprécieront à peine beaucoup de chiffres, faites en sorte que les données racontent l’histoire et gardez-les aussi simples que possible.

  1. Définir les objectifs. Le marketing médiatique de la plupart des marques s’en tient à l’un des trois objectifs suivants : engagement, image de marque (ou attirer l’attention du public cible) et trafic.
  2. Choisissez le style de rapport. Les plus courants sont les feuilles de calcul ou les présentations. La première méthode fournit des connaissances plus systématisées lorsque le diaporama est beaucoup plus facile à suivre et à comprendre.
  3. Décidez quel horaire est le plus approprié : hebdomadaire, mensuel, trimestriel ou annuel.
  4. Créez ou téléchargez le modèle selon le style sélectionné.
  5. Rassemblez les données via des analyses intégrées à l’application ou l’un des outils dédiés préférés. N’oubliez pas que les mesures sur Instagram ne sont affichées que pour les comptes professionnels.
  6. Utilisez l’un des outils disponibles pour créer facilement des rapports automatisés.

Les rapports sur les réseaux sociaux doivent se terminer par la conclusion et proposer des idées pour améliorer les performances au cours de la prochaine période.

Aujourd’hui, vous pouvez choisir parmi une grande variété d’outils d’analyse des médias sociaux qui vous fourniront les données nécessaires pour améliorer votre présence sur Instagram.

  • Sprout Social vous permet de mesurer, d’organiser et de partager rapidement vos données dans un rapport visuel compréhensible. Il a des modèles prêts et personnalisés.
  • Snaplytics fournit des analyses pour les histoires Instagram, montrant où l’histoire devient populaire et quand les vues diminuent. Cela peut être utile pour publier des annonces basées sur des histoires.
  • la plateforme Curulate, qui fournit un outil d’analyse pour augmenter les ventes via Instagram ; il montre simplement quels messages obtiennent le plus de vues et de clics.
  • Keyhole fournit des données sur les tags les plus populaires auprès de vos abonnés et de votre public cible, afin que vous puissiez choisir ceux à utiliser pendant votre campagne.
  • Social Bakers vous permet de mesurer, surveiller, rapporter et optimiser la communication sociale ; fournit le ROI (retour sur investissement) dans des tableaux évidents.

Bien sûr, vous pouvez trouver des informations utiles en utilisant les analyses natives d’Instagram, mais s’y tenir ne fait que limiter ce que l’on peut apprendre de votre présence sur les réseaux sociaux. Les services tiers permettent d’accéder à plus de données et rendent également possible la polyvalence, vous n’avez donc pas à basculer entre différentes plates-formes.

Les médias sociaux informent l’une des principales étapes de votre campagne de marketing car ils aident à comprendre laquelle des publications fonctionne le mieux pour votre entreprise. Il ne s’agit pas seulement de données, il s’agit d’une analyse approfondie de celles-ci, donnant aux spécialistes du marketing les bases pour expérimenter une stratégie de contenu afin de tirer le meilleur parti des futures campagnes.

L’outil qui conviendra le mieux à votre entreprise et la fréquence à laquelle vous devrez analyser votre présence sur les réseaux sociaux sur le marché dépendront de vos besoins. Le mieux est d’en essayer plusieurs et de voir lequel est le plus pratique.



Cet article a été traduit par taplink

Related Posts

Leave a Comment