Recherche contre le cancer : Luni de Fribourg veut moins d'expressions animales


recherche contre le cancerLuni de Fribourg veut moins d’animaux d’expressions

Une quipe de scientifiques souhaite développer des modèles synthétiques pour réduire les expériences faites sur les souris.

La recherche contre le cancer passait souvent par l’implantation de cellules tumorales humaines dans des souris, afin d’analyser les effets des médicaments sur les tumeurs et leur développement.

Une équipe de l’Université de Fribourg, en collaboration avec l’EPFZ, pour projet d’étude de ces greffons pour ensuite essayer de reproduire, in vitro, des modèles 3D fiables, afin de réduire significativement les expérimentations animales et le nom d’animaux utilisés dans la recherche ,

Sélectionné par le cadre d’un programme du FNS, il se projette à soutenu pour un financement de 716 000 francs.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici