Trouver des trucs bizarres (FWS) fait partie du SEO


J’ai un don : une capacité innée à trouver des choses bizarres en SEO.

En tant que professionnel du référencement, cette compétence peut être à la fois une bénédiction et une malédiction.

Une bénédiction, car je peux généralement comprendre ce qui fait qu’un site Web se classe au-dessus d’un autre. Une malédiction, parce que j’ai passé de nombreuses heures, y compris de nombreuses nuits, à étudier les résultats de recherche et à regarder les choses pendant si longtemps que cela m’a donné ce que j’ai appelé des “douleurs cérébrales”.

Vous n’avez jamais entendu parler de FWS ? C’est parce que c’est un nouvel acronyme, de ma création. Oui, vous êtes témoin de l’histoire du référencement en ce moment.

Prêt pour le FWS ? Voici certaines choses que vous pouvez faire lorsque vous abordez un nouveau prospect ou un nouveau projet.

fws

Au cours de toutes ces années passées à mener des initiatives de référencement et à utiliser le référencement, j’ai découvert qu’il y en avait beaucoup qui étaient talentueux dans la stratégie de contenu, l’architecture/taxonomie de l’information, ou peut-être même l’analyse technique approfondie.

Même si nous essayons de créer la documentation de processus parfaite pour les efforts de référencement, il y aura toujours des problèmes uniques. Des défis que vous ne trouverez pas sur les listes de contrôle.

Parfois, trouver des choses étranges peut déverrouiller la clé du succès du référencement.


Obtenez la confiance quotidienne des spécialistes du marketing par newsletter.


Considérons donc le temps pour FWS dans nos domaines SEO. Nous avons besoin d’un certain temps de recherche et de découverte, voire de quelques heures chaque mois, pour un projet.

Convaincre un client d’accepter d’enquêter (tirer les ficelles et suivre la piste) peut être difficile.

Donc, en supposant que vous puissiez convaincre les pouvoirs en place que le FWS est nécessaire, quelles sont les façons dont nous pouvons apprendre à penser différemment et à trouver les pépites qui pourraient mener au succès du référencement ?

Le site : consulter

Vous pouvez en apprendre beaucoup sur un site Web en effectuant cette tâche simple. Tapez site : dans Google, suivi du domaine que vous souhaitez examiner.

Ensuite, répétez cet exercice avec la version www :

Maintenant, dans ce cas, Searchengineland.com réside uniquement sur cela, pas sur www. Je m’attendrais donc à ce que la requête www renvoie zéro résultat si tout est comme il se doit. Et c’est correct zéro résultats pour www.

Mais je ne peux pas compter le nombre de fois où j’ai découvert des sous-domaines inconnus pour les entreprises. Parfois, même certains contenus excellents / anciens étaient fortement liés et étaient sur le point de disparaître lors de la prochaine refonte.

Nous devions maintenant réfléchir à la manière dont nous pourrions intégrer une version mise à jour de ce contenu et rediriger ces URL pour conserver la valeur du lien et peut-être même récupérer une partie du trafic de recherche (classement) qui existait il y a des années.

Un autre phénomène courant consiste à trouver du contenu .pdf dont personne ne se soucie.

Lorsque vous examinez vos analyses pour déterminer la performance de vos efforts de référencement, vous ne réalisez probablement pas la quantité de trafic qui arrive sur les pages .pdf hébergées sur votre site Web, car elles manquent de suivi analytique.

Cependant, si vous deviez exécuter un rapport Semrush et filtrer ces résultats par .pdf, vous pourriez vous classer pour des mots-clés assez importants et n’avoir aucune visibilité sur le trafic.

Dans de nombreux cas, vous pouvez constater qu’en convertissant ces fichiers .pdf en pages HTML, vous pouvez accomplir plusieurs choses :

  • Suivi analytique de ces pages classées.
  • Une expérience utilisateur plus cohérente, avec une page entièrement construite, complète avec la navigation sur le site, etc.
  • Possibilité de mettre à jour ces pages et de les optimiser ; peut-être aussi un lien à partir de ces pages vers d’autres pages pertinentes.

Consulter l’historique d’un site web

Trop souvent, j’ai vu des gens se lancer dans une initiative de référencement et optimiser ce qui s’y trouvait au lieu de fouiller dans l’historique d’un site Web pour voir ce qui s’y trouvait auparavant.

Exemple concret (exemple du monde réel) J’ai récemment été approché par un client potentiel qui avait perdu une quantité importante de son trafic de recherche organique au cours de l’année écoulée. Une routine que j’ai toujours suivie consiste à exécuter un rapport de recherche organique via Semrush, à filtrer pour supprimer les mots-clés de marque et à voir les tendances de tous les temps.

Vous pouvez assez facilement voir la baisse significative.

L’étape suivante consiste à copier ce rapport, à le coller dans un onglet séparé et à commencer à comparer les URL.

Dans ce cas, la perspective avait subi une refonte. Au lieu de recréer les pages réussies, (sous la direction d’un consultant SEO), ils ont décidé de transformer ces pages en une section d’une page (c’est-à-dire catégorie#nom-page.html).

En utilisant la Wayback Machine (archive.org), j’ai pu voir exactement à quoi ressemblaient ces pages auparavant et illustrer clairement au prospect pourquoi les choses se sont effondrées.

Google recherche la marque

Une autre tactique que j’utilise pour FWS consiste à rechercher un nom d’entreprise et à cliquer sur quelques-uns des résultats.

Plusieurs fois en faisant cela, j’ai trouvé des domaines officiels d’entreprises que je ne reconnaissais pas. En d’autres termes, l’entreprise avait changé ses domaines d’entreprise et avait simplement parqué l’ancien domaine.

Pour ceux qui s’intéressent à la création de liens, cela pourrait être une solution rapide. C’est pourquoi mon agence a une procédure standard d’analyse de portefeuille de domaines. Nous voulons connaître tous les domaines que notre client possède afin de comprendre comment (ou si) ces domaines sont utilisés.

Avec cette recherche de domaine, vous pouvez également en savoir plus sur vos affiliations avec d’autres entreprises.

Une entreprise les a-t-elle achetées dans le passé ? Ont-ils acheté des entreprises dans le passé ?

Creusez là-dessus et vous trouverez peut-être des opportunités au-delà du projet spécifique sur lequel vous travaillez.

Peut-être que d’autres entreprises de votre réseau ont également besoin d’une assistance SEO ? Peut-être devraient-ils consolider les domaines/sites Web pour former une centrale d’un site Web au lieu de deux (ou plusieurs) sites Web plus faibles ?

Autres endroits pour FWS

  • Vérifiez les sitemaps robots.txt et XML. Vous trouverez souvent des pages qui ne devraient pas être sur le site ou accessibles au public.
  • Explorez le site et comparez-le aux cartes du site. Vous trouverez souvent des pages orphelines ou des pages importantes qui ont moins de liens internes qu’elles ne le méritent.
  • Signes Google Search Console de contenu inconnu apparaissant sur le site dans le Couverture > Indexée, non soumise dans le sitemap rapport.
  • Google Search Console > Paramètres > Statistiques de crawl signes de hacks précédents et de contenu inconnu.
  • Lors de la lecture de Page Speed ​​​​Insights et de l’examen du code source, vous trouverez parfois des éléments tels que JS, CSS ou des images qui s’affichent plusieurs fois ou des pixels de suivi qui ne sont plus utilisés.
  • Le profilage de liens peut découvrir des réseaux de liens ou de mauvaises stratégies de liens, tels que des commentaires de blog aléatoires ou des efforts antérieurs d’agences, où ils peuvent avoir exploité les vulnérabilités de WordPress pour créer des liens.
  • DNS, si vous pouvez obtenir une liste de leurs fichiers de zone DNS, vous trouverez souvent des références à des sous-marques, des acquisitions précédentes, des microsites ou d’autres initiatives de produits et de marketing.

Réservez une heure programmée pour trouver des choses rares

Je crois qu’un bon référencement va au-delà de la connaissance de la bonne utilisation des outils du commerce, de la recherche de mots clés, de l’analyse des concurrents, etc.

Être curieux est un aspect important du référencement.

Nous avons besoin de temps pour réfléchir, considérer et trouver des “trucs” bizarres.

Il peut souvent y avoir des découvertes précieuses si nous prenons le temps de penser de manière créative.


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur invité et pas nécessairement celles de Search Engine Land. Les auteurs du personnel sont répertoriés ici.


Nouveau sur Search Engine Land

A propos de l’auteur

Mark Jackson est le président et chef de la direction de visualisation interactive, une agence fondée à Dallas, Texas en 2005 et spécialisée dans les services de référencement, les services de médias payants (recherche/affichage/social/vidéo/Amazon), la gestion des listes locales et l’optimisation du taux de conversion. Mark a cofondé la Dallas-Fort Worth Search Engine Marketing Association et la Kansas City Search Engine Marketing Association et a contribué aux conférences Search Engine Watch, ClickZ, Pubcon et Search Engine Strategies.



Cet article a été traduit par searchengineland

Laisser un commentaire