Warby Parker esquive le procès 1-800 Contacts sur les résultats de recherche et le site Web


Un juge fédéral a rejeté une action en justice intentée par 1-800 Contacts contre le détaillant en ligne Warby Parker.

Le problème était l’utilisation par Warby Parker de mots-clés de marque 1-800 Contacts pour rediriger les chercheurs vers la boutique en ligne de Warby Parker, « déroutant » ainsi les clients potentiels.

La décision. Kevin Castel, juge en chef du tribunal de district américain du district sud de New York, s’est prononcé contre les contacts 1-800, affirmant que les clients sont peu susceptibles de penser qu’ils achètent auprès des contacts 1-800 lorsqu’ils font un clic sur une annonce Warby Parker.

Castel a également déclaré que les marques des sociétés étaient trop différentes pour confondre les acheteurs de lentilles de contact, qui sont susceptibles de prêter une attention particulière à ce qu’ils achètent, notant que le nom Warby Parker est clairement affiché dans les résultats de recherche et sur votre site Web.

Castel a ajouté que les clients potentiels prendront le temps de se rendre compte que les résultats de la recherche renvoient au site Web de Warby Parker et se rendront donc compte qu’ils achètent auprès de contacts sur le site Web de Warby Parker.

Dans ma propre recherche Google, je n’ai pas pu imiter les résultats sur lesquels cette combinaison était basée et je n’ai initialement pas trouvé d’annonces Warby Parker.

Réponse du contact 1-800. Un porte-parole de 1-800 Contacts a déclaré après la décision que la décision du juge était “incompatible avec plusieurs principes juridiques bien établis” et que la société “évalue les prochaines étapes appropriées, y compris la possibilité d’un appel”.

Vous pouvez en savoir plus sur la décision de Reutersici.

Sonne familier.Les poursuites en matière de publicité concurrentielle par mots clés se déroulent rarement bien pour les propriétaires de marques devant les tribunaux. Plus tôt cette année, une tentative d’Edible Arrangements de poursuivre Google pour vol, conversion et extorsion a été signalée. Corrections comestibles perdues.

Pourquoi s’en soucie-t-on ?Ceci est le dernier rappel que l’utilisation des marques d’un concurrent dans les publicités PPC ne constitue généralement pas une contrefaçon de marque d’un point de vue juridique. Vous pouvez consulter l’aide relative aux marques déposées de Googledocument si vous rencontrez un problème similaire. Soyez tout de même prudent si vous utilisez les mots-clés d’une autre marque dans votre stratégie publicitaire si vous voulez éviter des poursuites judiciaires.


Nouveau sur Search Engine Land

A propos de l’auteur

Nicole Farley est une éditrice de Search Engine Land couvrant tout ce qui concerne le PPC. En plus d’être une vétéran du Corps des Marines, elle possède une vaste expérience dans le marketing numérique, un MBA et un penchant pour le vrai crime, les podcasts, les voyages et les collations.



Cet article a été traduit par searchengineland

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici